Le meeting Paris Air Legend annulé

Le meeting Paris-Villaroche, prévu le 12 et 13 septembre, a été annulé.

Pendant plusieurs mois les organisateurs ont travaillé en collaboration avec les collectivités locales et l’ARS Ile-de-France pour mettre en place un dispositif spécifique conçu pour prévenir les risques de propagation du virus.

Le 11 août dernier, le gouvernement annonçait la prolongation de l’interdiction de rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu’au 30 octobre, laissant néanmoins aux préfets la possibilité d’accorder des dérogations au cas-par-cas.

Forte de son dispositif COVID, et espérant qu’un événement en plein air sur une surface qui offrait potentiellement jusqu’à 14 m² par visiteur et permettait aisément le respect des règles de distanciation sociale,  l’organisation a donc déposé une demande de dérogation et d’autorisation de tenue de l’événement.

Malgré cela, la dérogation vient d’être refusée par la préfecture de Seine-et-Marne, aux motifs suivants :  « brassage de population avec visiteurs provenant d’au-delà du département de Seine-et-Marne », « difficulté de mise en place de circuits de circulation ne permettant pas de retour en arrière » et « non garantie d’un espace suffisant entre les visiteurs dans la zone de démonstration ».

Le choix des mots est révélateur d’une certaine façon de penser et de diriger…

Le Spitfire TE308 revole avec de nouvelles couleurs

Le Spitfire T.9 TE308 en 2007 (Photo D. Miller (CC BY 2.0))

Le Spitfire T.9 TE308 en 2007 (Photo D. Miller (CC BY 2.0))

Flyaspitfire.com a annoncé via sa page Facebook avoir reçu l’autorisation de proposer des vols sur leur nouveau Spitfire biplace, le Spitfire T.9 TE308, qui a récemment revolé et porte désormais les couleurs d’un appareil du No 457 Squadron “Grey Nurse” de la Royal Australian Air Force.

Le TE308 fut construit comme au standard Spitfire Mk IX mais ne fut pas utilisé en opérations durant la Seconde Guerre mondiale. Converti au standard T.9 par Vickers-Armstrong Ltd après la guerre, l’appareil servit avec l’Irish Air Corps de 1951 à 1968. Utilisé lors du tournage du film “La Bataille d’Angleterre” puis fut basé au Canada et aux USA. Endommagé lors d’une collision au sol avec un Hurricane en 2008 au Texas, il a été minutieusement réparé depuis. Lire la suite

Le Spitfire F-AZJS vole à nouveau

Le Spitfire PR.XIX PS890/F-AZJS à Duxford en 2015 (Photo Alan Wilson (CC BY SA 2.0))

Le Spitfire PR.XIX PS890/F-AZJS a revolé le 6 août dernier à Duxford,  avec John Romain aux commandes. L’appareil avait été endommagé lors d’un accident au décollage en juin 2017 et a conservé sa livrée historique du  No 152 Squadron RAF en Asie du Sud-Est.

Il devrait participer au meeting Paris Air Legend 2020 à Melun-Villaroche les 12 et 13 septembre prochains, pour le plus grand plaisir des passionnés.

 

Décès de Pierre Robin

Robin DR400 (Photo redskin83 (CC BY-NC-ND 2.0))

Un Robin DR400. La silhouette des avions Robin est indissociable de l’aviation légère en France. (Photo redskin83 (CC BY-NC-ND 2.0))

Pierre Robin, qui a créé entre autres le célèbre Robin DR-400 en collaboration avec Jean Delemontez, est décédé le 5 août 2020.

Les appareils Robin sont encore omniprésents dans les aéroclubs français, et très courants à l’étranger.  Le DR-400 a notamment été produit à 2700 exemplaires.

Né en 1927, Pierre Robin a été inhumé le 7 août à Talant (Côte-d’Or).

Nous adressons nos pensées et prières à la famille et aux proches de Pierre Robin.

Source : AeroBuzz | Décès de Pierre Robin

Le Sea Fury G-INVN accidenté à Duxford, deux blessés légers

Le Hawker Sea Fury T.20S WG655 G-INVN en 2019. (Photo Alan Wilson (CC BY-SA 2.0))

Le Hawker Sea Fury T.20S WG655 G-INVN en 2019. (Photo Alan Wilson (CC BY-SA 2.0))

Le Hawker Sea Fury T.20 G-INVN de la Norwegian Spitfire Foundation a été accidenté aujourd’hui près de Duxford. Fort heureusement, le pilote et son passager n’ont souffert que des blessures légères et ont été pris en charge par les services de secours.

L’appareil a pour sa part été fortement endommagé, comme en témoignent les photos de l’accident. Les causes de l’accident ne sont pas connues. L’Imperial War Museum de Duxford a indiqué que l’appareil avait effectué un “faux atterrissage” (false landing en anglais, mais plus probablement forced landing –  atterrissage de fortune) et que le Sea Fury a subi “des dégâts importants et une fuite de carburant”.

Sources :

François Emile Fayolle, un Français fauché à son apogée

François Émile Fayolle est aujourd’hui un pilote oublié aux yeux de la France. Et pourtant cet Auvergnat de naissance qui a rejoint l’Angleterre dès le 13 juillet 1940 pour continuer le combat dès l’Armistice est devenu l’un des combattants les plus prestigieux de la France Libre.

Ses affectations au sein de plusieurs Squadrons britanniques de la R.A.F vont le mener par la suite au No.340
Squadron « Île-de-France », où sont regroupé les grands noms des Forces Aériennes Françaises Libres (F.A.F.L) ; Bernard Dupérier, François de Labouchère ou encore René Mouchotte. C’est au sommet de son engagement, à la tête du No.174 Squadron, reconnaissance suprême pour un Français, que son destin va basculer.

Le 19 Août 1942, lors de l’Opération « Jubilee » (le débarquement de Dieppe) il perd la vie à bord de son Hurricane, touché par la FlaK allemande ou un chasseur ennemi. Jusqu’en 1998, François Emile Fayolle n’aura pas de sépulture officielle, sa dépouille n’ayant pas pu être identifiée. L’examen des archives des Squadrons de la R.A.F, permettent désormais de retracer le parcours de ce pilote et d’enfin lui rendre un hommage mérité.

Nous vous proposons de découvrir le livret consacré à Emile Fayolle par Thibaut Coupiac, avec l’aide de Simon Coupiac et Jonathan Klein. Ce livret retrace les grandes lignes de la vie et de la carrière de François Fayolle et est enrichi de nombreux documents, photos, cartes et illustrations.

Cliquez ici pour consulter “François Emile Fayolle, un Français fauché à son apogée” (format PDF)

Un grand merci à Thibaut Coupiac pour le partage de ces recherches ! Vous pouvez contacter l’auteur à cette adresse email : email hidden; JavaScript is required.

Nouveau Warbird Shirt : le Gee Bee R-6 “Q.E.D.” de Jacky Cochran et Wesley Smith

Un nouveau t-shirt à été ajouté à la boutique Warbird Shirts : le Granville Gee Bee R-6 International Super Sportster, aussi surnommé “Q.E.D.”. En 1934, Jacky Cochran et Wesley Smith prirent part à la célèbre course aérienne McRobertson de Londres à Melbourne aux commandes de cet appareil.

La boutique Warbird Shirts nous permet de financer l’entretien et l’hébergement de l’Echarpe Blanche. Merci à tous pour votre soutien !

 

Historic Helicopters va faire revoler deux anciens Sea King belges

Le Westland Sea King Mk.48 RS 02 (Photo Alan Wilson (CC BY-SA 2.0))

Une offre de rachat pour deux anciens Westland Sea King Mk 48 de la Composante Air (anciennement Force Aérienne Belge) faite par l’association britannique Historic Helicopters a été acceptée par le Ministère de la Défense belge .

Les deux appareils, le RS 02 et le RS 04, seront remis en état de vol par l’association, qui est basée dans le Somerset au Royaume-Uni et possède déjà plusieurs hélicoptères ayant servi avec la Royal Navy et la Royal Air Force.

Source : 7 sur 7 | Deux Sea King à la retraite vont revoler et faire rentrer de l’argent dans les caisses

Un mort et un blessé dans l’accident d’un Stampe à Angers

Un Stampe SV-4. (Photo d’illustration, ne représente pas l’appareil concerné). (Photo Pete Webber (CC BY-SA 2.0))

Un Stampe SV-4 s’est écrasé près de l’aéroport d’Angers-Marcé samedi 4 juillet 2020 vers midi, provoquant la mort de son pilote. Son passager a été grièvement blessé. Pris en charge par les secours, son pronostic vital est engagé. Les deux membres d’équipage et l’appareil font partie de l’association Stampe Aéro Passion, basée à Angers-Marcé.

Les causes de l’accident ne sont pas connues. L’appareil concerné semble être le F-PTTL, un Stampe SV-4 en régime CNRA remotorisé avec un Lycoming O-320.

Nos pensées et prières s’adressent aux victimes de ce tragique accident et à leurs proches.

Sources:

Le 20 juin 1945, “Normandie-Niémen” retrouve la France et entre dans la Légende

Vue aérienne de l’aéroport du Bourget, le 20 juin 1945

NdlE: Cet excellent article d’Yves Donjon, administrateur du Mémorial Normandie-Niémen, a été initialement publié sur Russia Beyond et devrait être d’un grand intérêt pour nos lecteurs. Un grand merci à Yves Donjon pour ce partage !

En cette fin d’après-midi de ce mercredi 20 juin 1945, l’aéroport de Paris-Le Bourget est irradié d’un soleil resplendissant. Une foule disparate et joyeuse s’est amassée en nombre derrière l’aérogare du Bourget qui est pavoisé d’une multitude de gerbes de drapeaux soviétiques et français. Le public fourni est également présent sur le balcon du deuxième étage de l’aérogare et la terrasse est aussi noire de monde. La musique de l’air de la base aérienne 117 de Paris-Balard et deux bataillons de l’armée de l’Air sont positionnés sur l’esplanade et attendent dans une atmosphère de kermesse. Tout est prêt pour accueillir et fêter les illustres pilotes de “Normandie-Niémen” qui se sont couverts de gloire dans les cieux soviétiques.

Cependant, avant d’évoquer ce retour triomphal, il est opportun de revenir six semaines auparavant. Lire la suite

Nouvelles dates pour le meeting “Le Temps de Hélices”

L’Amicale Jean-Baptiste Salis vient d’annoncer sur son site web que son meeting annuel “Le Temps des Hélices”, prévu initialement le 30 et 31 mai puis reporté au 29 et 30 août en raisons de la situation sanitaire, aura finalement lieu les 17 et 18 octobre, sous réserve bien évidemment de nouvelles restrictions gouvernementales.

Source: AJBS | Nouveau report de date pour le Meeting 2020

Communiqué de presse : Espace Air Passion réouvre au public le samedi 6 juin 2020

Après la fermeture obligatoire et l’arrêt total de ses activités le 17 mars 2020 en raison des
mesures gouvernementales liées à l’épidémie du Coronavirus, Espace Air Passion réouvre son hall
d’exposition au public à partir du samedi 6 juin 2020.

En revanche, les bénévoles ont pu reprendre leurs activités depuis le 12 mai, en respectant un
protocole spécifique élaboré par le président d’Espace Air Passion/GPPA, dans le total respect des
mesures gouvernementales et locales, et sans la présence des salariés toujours en chômage
partiel.

A partir du 6 juin 2020, Espace Air Passion ouvrira uniquement le weekend (samedi et dimanche),
de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Espace Air Passion reprendra ensuite son régime normal
(période de vacances scolaires) à compter du samedi 4 juillet 2020 (du mardi au samedi de 10h00
à 12h00 et de 14h00 à 18h00, et le dimanche de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00). Le sens de
visite et la distanciation entre les visiteurs seront matérialisés par fléchage au sol et panneaux
spécifiques. Lire la suite

Découverte d’une épave d’un Beaufighter sur une plage au Royaume-Uni

Un Bristol Beaufighter TF. X (Photo Crown Copyright)

Un couple de promeneurs a récemment découvert l’épave d’un Bristol Beaufighter TF. X sur la plage de Cleethorpes au Royaume-Uni.

Le Royal Air Force Museum estime qu’il s’agit probablement du Beaufighter TF. X JM333 du No 254 Squadron de la RAF, qui s’est écrasé suite à une panne des deux moteurs peu après son décollage de la base de North Coates le 21 avril 1944 . Les deux membres d’équipage avaient survécu à l’accident.

Les autorités ont demandé au public de ne pas se rendre sur les lieux, les marées locales étant imprévisibles et dangereuses. Qui plus est, des munitions ont été retrouvées sur place et une unité de démineurs de la Royal Navy est intervenue pour détruire celles-ci sur place.

Sources:

 

Report du meeting Légend’Air en Limousin en 2021, réouverture du MEACMTL

Malgré le déconfinement, l’incertitude perdure pour de nombreux musées et meeting aériens. Le Musée Européen de l’Aviation de Chasse de Montélimar a annoncé aujourd’hui sa réouverture. Les visiteurs peuvent accéder à nouveau au musée, sous réserve de porter un masque et de respecter les gestes-barrières désormais familiers. Des masques sont vendus à prix coûtant à l’accueil du musée pour les visiteurs n’en possédant pas.

En revanche, nous apprenons également l’annulation du meeting Légend’Air en Limousin et son report à l’année prochaine. Le thème prévu cette année – Les femmes dans l’aviation – sera repris pour l’édition 2021. Ce meeting au succès croissant recevant environ 25000 visiteurs chaque année, les organisateurs ont décidé de reporter plutôt que de prendre des risques ou devoir proposer un événement au format réduit. Lire la suite

La BAPA fait l’acquisition d’une tourelle dorsale Bendix pour son B-25 Mitchell

La Belgian Aviation Preservation Association a récemment fait l’acquisition d’une tourelle dorsale Bendix type N dans le cadre de la restauration de son North American B-25J Mitchell :

Depuis plusieurs années, nous recherchons des pièces pour remettre le B-25J en configuration d’usine.

L’une des pièces les plus difficiles à trouver a été la très rare tourelle supérieure du Bendix.

Ces derniers mois, nous avons pu trouver et acheter une tourelle centrale Bendix de type N en Australie, qui vient d’être livrée à l’atelier.

C’est une pièce de collection extrêmement rare (et coûteuse), car il s’agit d’une véritable tourelle qui se trouvait à bord d’un B-25J pendant la Seconde Guerre mondiale.

Elle a besoin d’une restauration importante après plusieurs décennies passées à l’extérieur.

Les composants en aluminium sont encore en assez bon état, mais les composants en fer sont fortement corrodés et beaucoup devront être remplacés.

De nombreux accessoires sont manquants et devront être retrouvés. L’un d’entre eux a déjà été localisé et acheté.

L’emballage contient également un conteneur de munitions extrêmement rare ; le second doit encore être retrouvé.

Nous avons également quelques doubles qui pourraient être utilisés pour l’échange et comme pièces de rechange.

Il y a beaucoup de travail pour rendre cette tourelle en bon état mais, avec cet objet rare maintenant acquis, nous sommes sur la bonne voie pour une restauration complète du B-25J.

Nous remercions sincèrement tous les généreux donateurs qui ont rendu possible cette acquisition extrêmement importante.

Source : www.bapa.aero