Warbird Roundup: les dernières nouvelles du monde des warbirds

Le Goodyear FG-1D Corsair Bu88391/ZK-COR dans ses nouvelles couleurs ( Photo © Grant Newman pour LEB )

Quatre mois se sont écoulés depuis notre dernier Warbird Roundup et les actualités du monde des warbirds: L’Echarpe Blanche vous propose une synthèse des informations marquantes.

Direction la Nouvelle-Zélande pour commencer : le Goodyear FG-1D Corsair Bu88391/ZK-COR (photo ci-dessus) de Mike Jones a repris les airs le 22 novembre dernier à Omaka avec Frank Parker aux commandes. Une révision en profondeur a été effectuée par la société JEM Aviation. Pour l’occasion,  le Corsair a reçu les couleurs (composites de plusieurs Corsair) de la force aérienne néo-zélandaise. Sa première apparition publique a été effectuée lors du spectale Warbirds Over Wairapa qui a eu lieu le week-end du 24-26 novembre.

Le North American P-51D 45-11513/ZK-BHT vu ici lors de son nouveau premier vol ( Photo via Brendon Deere pour LEB )

A Ohakea, toujours en Nouvelle-Zélande, le North American P-51D 45-11513/NZ2423 immatriculé ZK-BHT de Brendon Deere a repris les airs le 11 novembre avec Sean Perrett aux commandes, 65 ans après son dernier vol avec la Royal New Zealand Air Force.  Ce nouveau premier vol couronne trois années de travail. Pour rappel, ce Mustang a été stocké pendant de nombreuses années chez John Smith. Il s’agit d’un des Mustang les plus originaux à voler aujourd’hui.

Le North American TF-51D Mustang 44-84847 vu lors de son départ de Sywell le 6 décembre dernier ( Photo © Nigel Harrison pour LEB )

Au Royaume-Uni, à Sywell, le North American TF-51D Mustang 44-84847/G-TFSI « Contrary Mary » (voir notre article: Nouvelles couleurs pour le TF-51D d’Anglia Aircraft Restorations Limited ) de la collection Fighter Aviation Engineering Ltd de Graham Peacock a été vendu et expédié aux Etats-Unis le 6 décembre dernier. Le Mustang volait depuis 16 ans au Royaume-Uni et avait été restauré pour Stephen Grey et The Fighter Collection à Duxford aux couleurs de « Miss Velma ».

Le Spitfire Mk XIV MV293/G-SPIT lors de son départ de Sywell vers Duxford le 6 décembre ( Photo © Nigel Harrison pour LEB )

Toujours à Sywell, le Spitfire Mk XIV MV293/G-SPIT vole pour de bon de nouveau. L’Echarpe Blanche avait parlé de cet avion en septembre dernier et des nouvelles couleurs appliquées suite à sa révision. Un vol d’essai effectué en juillet dernier avait décelé que le moteur Griffon présentait quelques défauts de fonctionnement: le Spitfire a rejoint Duxford le 6 décembre dernier et est exposé depuis le 27 décembre dans le cadre de l’exposition  Spies in the Skies: Second World War Aerial Reconnaissance qui se tiendra jusqu’au 25 février prochain.

Le Spitfire Mk IX MJ444/G-LEGD dans les hangars de l’ARCo ( Photo Facebook Aero Legends)

A Duxford, Aero Legends a publié sur sa page Facebook les photos du Spitfire Mk IX MJ444/G-LEGD qui est en reconstruction chez l’Aircraft Restoration Company de John Romain.
Le Spitfire, reconstruit à neuf en biplace, devrait effectuer son nouveau premier vol en avril prochain et rejoindra le Spitfire Mk IX NH341 biplace pour des baptêmes payants.

Le Spitfire Mk IX EN570/LN-AOA dans le hangar de BHHH ( Photo © Tad Dippel pour LEB )

A Biggin Hill, la société Biggin Hill Heritage Hangar (BHHH) de Peter Monk termine la restauration du Spitfire Mk IX EN570/LN-AOA, aussi reconstruit en biplace: les premiers essais moteur ont été effectués et le premier vol devrait intervenir très prochainement. Une fois les essais en vol terminés, le Spitfire sera convoyé en Norvège où il sera possible également de faire des baptêmes. Spectacle garanti !

Le fuselage du Spitfire PR Mk IV AA810/G-PRID prend forme chez Airframe Assemblies ( Photo Facebook Spitfire AA810 – Restoring Sandy’s Spitfire )

Sur l’Ile de Wight, chez Airframe Assemblies, la reconstruction du Spitfire PR Mk IV AA810/G-PRID progresse à grand pas : le fuselage prend forme et la construction des ailes a également commencé. Le fuselage terminé, devrait arriver à Duxford au moment où vous lirez ces lignes et sera exposé aussi lors de l’exposition Spies in the Skies: Second World War Aerial Reconnaissance.

Le Hawker Hurricane Mk I P3351 dans ses nouvelles couleurs ( Photo © Letecke muzeum Tocna Airport )

A Elmsett, toujours au Royaume-Uni, le musée tchèque Tocna Letecke Muzeum a annoncé avoir acquis le  Hawker Hurricane Mk II P3351 anciennement basé en France (Le Hurricane Mk II P3351 a quitté la France pour le Royaume-Uni ) – des nouvelles couleurs ont été appliquées et représentent désormais le Hurricane  Mk I P3143/NN-D du Squadron 310. Ce Hurricane remplace le Hurricane Mk IV ‘KZ321’ tragiquement perdu en 2022 ( République Tchèque: un mort dans le crash du Hurricane Mk IV KZ321 ).

Le Hawker Hurricane Mk XII ‘V6748’ vu ici à Sywell le 24 mai 2022 ( Photo © Steven Coe ppour LEB )

La Collings Foundation, de Stow dans le Massachusetts a annoncé dans sa dernière newsletter (que vous pouvez retrouver en intégralité ici) avoir acquis le Hawker Hurricane Mk XII 5481 auprès de Biggin Hill Heritage Hangar (BHHH) au Royaume-Uni. Ce dernier sera repeint dans les couleurs du Hurricane Mk IIb Z3267 piloté par William “Poppy” Dunn du Squadron 71 (Eagle Squadron) basé à North Weald en 1941.

Côté négatif, le Hurricane sera exposé en statique dans le musée de la Collings Foundation, l’American Heritage Museum.

Le B-24J 44-44052/N224J de la Collings Foundation, une image qui appartiendra bientôt au passé ( Photo © Lance Kuhn pour LEB )

On apprend aussi dans cette newsletters la fin du “Wings of Freedom Tour”, conséquence directe du crash du B-17 en 2019 et la crise de la COVID-19 qui ont entrainé des pertes financières considérables pour la fondation. De ce fait, le B-24 est arrêté de vol tout comme le Curtiss P-40B ou le Grumman F6F Hellcat restauré il y a quelques années.

L’épave du Junkers Ju 87D-5 WkNr 131587 qui sera remise en état de vol ( Photo © Daniel Karlsson pour LEB )

La fondation a annoncé le début de la reconstruction d’un projet de Junkers Ju 87D-5 WkNr 131587 qui sera remis en état de vol sous la coordination du suédois Mikael Carlson. L’épave a été recupérée en Finlande en 2021. Une fois sa remise en vol effectuée, le Stuka sera lui aussi exposé dans l’American Heritage Museum.

Ju 87R-4 Nr0875709 ( Photo © Jean-Pierre Touzeau )

Le premier projet de Ju 87R-4 WkNr 0875709 en cours de restauration avec le Flying Heritage & Combat Armor Museum ( Photo © Jean-Pierre Touzeau pour LEB )

Il s’agit du deuxième projet officiellement en cours dans le monde, le premier Stuka étant en restauration avec le Flying Heritage & Combat Armor Museum également aux Etats-Unis. On compte aujourd’hui seulement deux Stuka complets qui sont exposés dans les musées de Chicago et Hendon.

Le Curtiss P-40N 42-104827/ N740PN dans ses nouvelles couleurs ( Photo © Tim Savage pour LEB )

Tim Savage a également dévoilé les nouvelles couleurs de son Curtiss P-40N 42-104827/N740PN: ces dernières représentent désormais le Curtiss P-40E piloté par John D Landers du  49th Fighter Group, 9th Fighter Squadron en avril 1942 basé en Australie. Ce P-40, restauré en Nouvelle-Zélande par Pioneer Aero Ltd à Ardmore en 2009 volait auparavant au Canada avec la collection Vintage Wings of Canada de Mike Potter.

Le Curtiss SB2C-5 Bu83393 vu ici lors de ses premiers essais moteur ( Capture écran via Facebook Fagen Fighters pour LEB )

Le samedi 7 octobre, Evan Fagen a procédé aux premiers essais moteur du Curtiss SB2C-5 Helldiver du Fagen Fighters WWII Museum depuis son dernier vol en 1944. Un seul Helldiver vole actuellement avec la Commemorative Air Force. Ce dernier devrait retrouver les airs d’ici quelques mois et sera incontestablement LA vedette du prochain AirVenture 2024 en juillet prochain.

Le Bell P-63A 42-69080 Kingcobra du Yanks Air Museum à Chino le 1 décembre dernier ( Photo © Chuck Gardner pour LEB )

Le 1er décembre, à Chino, en Californie, le Bell P-63A 42-69080 « Kingcobra » du Yanks Air Museum a repris les airs – son dernier vol avait été effectué en… 1981 !

Le F4U-5NL Bu124541/D-FCOR vu lors de son arrivée Siegerland ( Photo © Stefan Schmoll pour LEB )

En Allemagne, l’ancien F4U-5NL Corsair qui a volé pendant de nombreuses années au Castellet sous l’immatriculation F-AZYS a été acheté par l’allemand George Raab pour sa collection Flying Legends GmbH. Le Corsair sera désormais basé à Siegerland aux côtés du P-51D ‘Frances Dell’, vu à Melun en septembre dernier.

Le North American P-51D 44-74227 « Nooky Booky IV » des Flying Bulls ( Photo © Raimund Riedmann pour LEB )

Pour terminer, on notera le retour en vol le 25 décembre dernier du North American P-51D 44-74227 « Nooky Booky IV » des Flying Bulls qui a volé pendant de nombreuses années en France, après une révision en profondeur ces deux dernières années.

L’Echarpe Blanche tient à adresser ses sincères remerciements à Grant Newman, Nigel Harrison, Tad Dippel, le musée Tocna Letecke MuzeumSteven Coe, Lance Kuhn, Daniel Karlsson, Jean-Pierre Touzeau, Tim Savage, Chuck GardnerStefan Schmoll et Raimund Riedmann sans qui la rédaction de cet article n’aurait pas été possible.

7 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Et derrière le Spitfire PR MKIV on voit un deuxième fuselage de Spit en cours de reconstruction.
    Ca n’arrête jamais et c’est heureux. Merci pour toutes ces infos.

    1. Au total, Airframe Assemblies reconstruit actuellement 7 Spitfire. Les ateliers ont été récemment agrandit pour répondre à la demande.

    • ROLAND DIEMER sur 21 janvier 2024 à 19 h 35 min
    • Répondre

    Je suis super content de voir que notre NOOKY BOOKY soit resté sous son nom d’origine, bien polishé, il me manque, mais est dans de bonnes mains, alors à bientôt le P-51 de George Perez et Marc Mathis!
    Have a nice future !
    Roland

  2. Merci pour ces infos !
    Il y a du bon et du moins bon, mais c’est la vie!

    Il y aura bientôt un deuxième SB2C en état de vol, et aussi un deuxième projet de restauration d’un Stuka, excellentes nouvelles!

    Par contre, certains avions resteront au sol , dommage pour le B-24 mais c’est peut être un moindre mal pour le P-40B vétéran de l’attaque de Pearl Harbour!

    • Marc Lecocq sur 22 janvier 2024 à 9 h 32 min
    • Répondre

    Hello Gee Bee, un grand merci d’avoir compilé pour nous toutes ces infos magistralement présentée et documentée avec de superbes photos. 🙂

    • lefieux sur 22 janvier 2024 à 11 h 32 min
    • Répondre

    Bonjour à tous, que penseriez vous d’un aérodrome avec piste de 600 mètres sur un camping mobile home, tentes, tipis, appartements avec piscine, restaurant, friterie, sauna et fort au centre du Luxembourg?

    1. Ne le prenez pas mal, mais vous vous êtes peut être trompé de site, içi on parle d’aviation ancienne et pas de yourtes et de toilettes sèches…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :