Canada/USA: le Martin JRM « Philippine Mars » C-FLYK acquis par le Pima Air and Space Museum

Le Martin JRM « Philippine Mars » C-FLYK ( Photo © Coulson Aviation )

Moins d’un mois après l’acquisition du Martin JRM « Hawaii Mars » C-FLYL par le BC Aviation Museum (voir notre article: Canada: le Martin JRM « Hawaii Mars » C-FLYL acquis par le BC Aviation Museum), le Pima Air and Space Museum à Tucson, Arizona aux Etats-Unis a annoncé le 25 avril dernier avoir acquis le dernier hydravion bombardier d’eau Martin JRM Mars au monde.

le Martin JRM « Hawaii Mars » C-FLYL et « Philippine Mars » C-FLYK ( Photo © Coulson Aviation )

Wayne Coulson, PDG du groupe Coulson, a déclaré : « Ce mois-ci a été passionnant pour les deux hydravions bombardiers d’eau Martin Mars. En hommage à leurs années de service et au travail acharné de nombreuses personnes en Colombie-Britannique et aux États-Unis, nous sommes ravis de voir les deux avions Mars préservés dans des institutions de classe mondiale en 2024 ».

Cet avion, l’un des cinq jamais construits, a été initialement utilisé pour le transport militaire avant d’être converti en bombardier d’eau pour lutter contre les incendies de forêt.

Le Philippine Mars, l’un des deux Martin JRM Mars restants, rejoindra donc le musée de Tuscon avant la fin de 2024.

Le Martin JRM « Philippine Mars » C-FLYK ( Photo © Coulson Aviation )

5 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • ROLAND DIEMER sur 2 mai 2024 à 12 h 39 min
    • Répondre

    Je les ai toujours adorés , ces deux là , avec l’équipage qui va au boulot en canot ! Rare . Fallait pas avoir peur de grimper par les marches exterieures le long de la grande dérive pour la visite pré vol .
    Et ils avaient à un moment donné un « poisson pilote  » , un Aérocommander avec ses Garrett TPE , quand on les voyait ensemble , on pouvait dire que l’on avait le plus beau de l’aviation à hélices devant soi .
    Tout va bien , c’est pas fini , ils vont être heureux dans un beau musée . La plus belle retraite pour nos amis avions !

    • Marc Lecocq sur 2 mai 2024 à 16 h 39 min
    • Répondre

    Une page de l’aviation maritime se tourne. Il ne reste donc plus aucun hydravion quadrimoteur en état de vol…

      • Marc van Ackere sur 2 mai 2024 à 19 h 27 min
      • Répondre

      Les Shin-Meiwa JS1 et JS2 japonais et le AVIC AG600 chinois.

        • Marc Lecocq sur 3 mai 2024 à 8 h 58 min
        • Répondre

        Merci Marc pour ces précisions.

  1. Très bonne nouvelle que la préservation de ces deux monuments.
    Comment va-t-il se poser à Tucson ?
    Je croyais que ces avions n’avaient pas de train d’atterrissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.