Le C-47 Dakota prend enfin sa retraite après huit décennies de service militaire

SAAF C-47TP (Photo Bob Adams (CC BY-SA 2.0)) 2

Après une extraordinaire carrière de 81 ans au sein de la Force aérienne sud-africaine (South African Air Force, SAAF) le Douglas C-47 Dakota prend enfin sa retraite. Ces appareils, réputés pour leur robustesse et leur polyvalence, ont été un pilier de l’aviation militaire sud-africaine depuis 1943. La SAAF était le dernier opérateur militaire du C-47, ce qui signifie que le type est maintenant officiellement retiré du service militaire après une carrière de 8 décennies.

Le Douglas C-47 Dakota, version militaire du DC-3 qui a volé pour la première fois le 23 décembre 1941, a été très largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. La durabilité et la polyvalence de l’appareil l’ont rendu inestimable pour diverses missions, notamment le transport de troupes, l’évacuation médicale et la livraison de fret.

La SAAF a reçu ses premiers C-47 en 1943, ces appareils jouant un rôle important dans les opérations militaires et humanitaires d’après-guerre et dans la guerre frontalière de 1966 à 1989, en soutenant les opérations en Namibie et en Angola.  La flotte a été modernisée au début des années 1990 dans le cadre du projet Felstone, convertissant de nombreux Dakotas en configuration C-47TP “TurboDak”, équipés de moteurs turbopropulseurs et d’une avionique mise à jour. Ces modifications ont prolongé la durée de vie opérationnelle de l’avion, lui permettant d’effectuer des missions de surveillance maritime, de transport et de recherche et de sauvetage.

Malgré leur riche histoire, les C-47TP restants de la SAAF ont été confrontés à d’importants défis de maintenance. Le manque de soutien du fabricant et la difficulté à trouver des prestataires de maintenance qualifiés ont entraîné l’interdiction de vol de la flotte au cours des deux dernières années. Armscor, l’agence d’approvisionnement en armements de l’Afrique du Sud, a tenté à plusieurs reprises de sécuriser des contrats de maintenance depuis 2018, mais ces efforts ont été infructueux.

SAAF C-47TP 6840 (Photo Asylumkid (CC BY-SA 2.0))

SAAF C-47TP 6840 (Photo Asylumkid (CC BY-SA 2.0))

La décision finale de mettre à la retraite la flotte a été communiquée au 35e escadron basé sur la base aérienne d’Ysterplaat. Le calendrier exact du retrait et de l’élimination des C-47TP reste incertain, mais leur retraite marque la fin d’un chapitre remarquable de l’histoire de l’aviation sud-africaine.

La retraite du C-47 Dakota est un moment significatif, reflétant sa contribution de longue date à la SAAF et plus globalement à l’histoire de l’aviation. L’héritage du Dakota perdure comme symbole de résilience et d’adaptabilité.

Sources :

1 Commentaire

    • Marc Lecocq sur 17 mai 2024 à 11 h 47 min
    • Répondre

    C’est sans doute l’avion qui a eu la plus longue carrière militaire et le guerrier qui a participé à un plus grand nombre de guerres. Et dont un grand nombre sont encore en état de vol. Ils seront présents en nombre pour le D-Day le 06 juin. Et je suis certain que les derniers de la Sud African Air Force ne seront pas envoyés à la ferraille mais soit abrité dans des musées ou connaîtrons une nouvelle carrière civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.