Australie: le Spitfire IX MH603 a effectué son nouveau premier vol

Le Spitfire Mk IX MH603 lors de son roll-out en Australie dans sa livrée de 1944 du Squadron 331 norvégien ( Photo via Simon Brown – Platinum Fighter Sales )

Pari perdu pour l’Echarpe Blanche ! Nous annoncions dans notre article du 2 décembre (De nouveaux warbirds en vol en 2022 ) que le Spitfire Mk IX MH603 devait reprendre les airs en 2022.

Le nouveau premier vol a finalement été effectué le 11 décembre dernier à Scone en Australie avec Steve Death aux commandes.

Reconstruit par Pay Air Services et Vintage Fighter Restorations, le Spitfire Mk IX MH603  a été construit en 1943 dans l’usine de Castle Bromwich au Royaume-Uni avec le numéro de série CBAF.IX.5589. Il reçut le matricule de la Royal Air Force MH603 et fut livré à la 39 Maintenance Unit le 15 octobre 1943. Il fut ensuite transmis au 405 Aircraft Repair Flight, à Croydon, le 25 octobre 1943. L’avion débuta son service opérationnel avec le No 331 (Norway) Squadron le 3 janvier 1944, où il fut codé “FN-B”, puis fut transféré au No 274 Squadron le 2 juin 1944 et recodé “JJ-K” ; il fut piloté par le Warrant Officer S. G. Barker.

La documentation existante indique que le MH603 fut ensuite affecté à la Fighter Leaders School (FLS, école des leaders de la chasse) à Millfield, puis au Central Fighter Establishment (CFE) de Tangmere le 1er juin 1945.

La guerre terminée, le chasseur passa par un certain nombre d’unités de formation et de maintenance. En 1949, il fut vendu à la force aérienne sud-africaine et, après son retrait du service en 1955, cédé à la South African Metal & Machinery Co., un ferrailleur de Salt River, près de Cape Town. Ce qu’il en restait fut récupéré des années plus tard par le musée de la Force aérienne sud-africaine et entreposé sur son fameux site de Snake Valley.

En 1989, le chasseur fut immatriculé au Royaume-Uni au nom de Steve Atkins, puis à celui de John Sykes.

En 1993, le MH603 est signalé comme étant aux États-Unis avec Joe Scogna et sa société  Vintage Air, puis de 1993 à 2008 à Fort Collins, dans le Colorado.

Enfin, en 2008, il a été acquis par Provenance Fighter Sales pour être revendu à Pays Aviation en 2009.

Le Spitfire IX MH603, désormais immatriculé VH-IXF, porte les couleurs qui étaient les siennes en 1944 alors qu’il volait avec le No 331 (Norway) Squadron 331.

Le Spitfire est actuellement à vendre par le courtier spécialisé en warbirds Platinum Fighter Sales.

On compte aujourd’hui 66 Spitfire et un Seafire en état de vol dans le monde.

2 Commentaires

  1. Excellente nouvelle !!!
    Par contre , je suis un peu surpris que l’avion construit en 1943 soit équipé d’un gouvernail pointu qui sauf erreur de ma part, était installé sur les derniers MARK IX .
    A moins que celui-ci n’ai été installé à un moment pendant sa période opérationnelle…

    • Marc Lecocq sur 15 décembre 2021 à 22 h 07 min
    • Répondre

    Je me souviens d’une photo de ce qu’il en restait. Un non connaisseur n’aurait pas pu identifier quelle était la version de ce tronçon avant de Spitfire. Belle restauration !!! Restaurer ou plutôt reconstruite un Spitfire n’est plus qu’une question d’argent. Dommage que ce n’est pas le cas pour d’autres warbirds plus rare, Cela serait super !!! Merci Gee Bee.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.