Royaume-Uni: nouvelles couleurs pour un Mustang

Le CA-18 Mk 21 A68-769 dans ses nouvelles couleurs à Sywell le 24 janvier ( Photo © Darren Harbar Photography/Ultimate Warbirds Flight pour LEB )

Le 24 janvier, à Sywell au Royaume-Uni ont été dévoilées les nouvelles couleurs du CA-18 Mk 21 (version du Mustang construite en Australie) A68-769/G-JERK.

Le Major Donald J.Strait avec le Jersey Jerk original

Arrivé d’Australie en novembre dernier chez Air Leasing, le Mustang appartient à l’anglais Graham Peacock et sa collection Fighter Aviation Engineering Ltd et porte désormais les couleurs du P-51D Mustang ‘Jersey Jerk‘ piloté par le Major Donald J. Strait en 1945, as américain titulaire de 13 victoires au sein 361st Fighter Squadron, 356th Fighter Group de la 8ème Air Force.

Le CA-18 Mk 21 A68-769 VH-MFT vu ici en vol en Australie ( Photo © Platinum Fighter Sales pour LEB )

Construit en 1948, ce Mustang sert avec la Royal Australian Air Force. On retrouve sa trace en 1997 où sa restauration débute sous la houlette du collectionneur Ed Field à Caboolture dans le Queensland. Son nouveau premier vol est effectué le 24 janvier 2002 avec l’immatriculation VH-MFT.

Un autre vue du Mustang dans ses nouvelles couleurs à Sywell le 24 janvier ( Photo © Darren Harbar PhotographyUltimate Warbirds Flight pour LEB )

Ce Mustang vient en remplacement du TF-51D ‘Contrary Mary‘ récemment vendu aux Etats-Unis et sera utilisé à partir de cette année pour des vols de découvertes.

Il sera également présenté au Sywell Airshow 2024 les 22 & 23 juin 2024.

L’Echarpe Blanche adresse ses remerciements à Darren Harbar (Darren Harbar Photography) & Ultimate Warbirds Flight pour avoir donné l’autorisation de publier les photos qui accompagnent la publication de cet article.

2 Commentaires

  1. Magnifiques couleurs d’un Mustang de la 8ème Air Force, par contre l’hélice a été mise en drapeau, dommage…

    • Marc Lecocq sur 14 février 2024 à 9 h 45 min
    • Répondre

    Beau travail de finition métal naturel et belle décoration mais comment est-ce possible qu’une hélice de monomoteur soit en position drapeau ? Une explication d’un pilote ou d’un mécanicien spécialisé Mustang serait la bienvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.