Premiers tours d’hélice pour le Caudron Aiglon C.601 F-ANXX

Le Caudron Aiglon C.601 N° 7102 ( Photo © Gilles Durand/Les Ailes de l’Exploit pour LEB )

Le 13 octobre dernier, à Orbigny, une petite équipe de passionnés a effectué les premiers essais moteur du Caudron Aiglon C.601 N° 7102 immatriculé F-PFLB et qui appartient à l’association Hangar 47 basée à Compiègne.

La famille des Caudron C.600/C.601/C.610 trouve son origine dans les années 30. Conçu par Marcel Riffard, l’ingénieur en chef de Caudron-Renault qui conçut également les Caudron “Simoun” et “Rafale” mais aussi plus tard le C.714 “Cyclone”, l’Aiglon était un monomoteur biplace moderne qui était caractérisé par une aile basse avec deux cockpits ouverts en tandem motorisé par un moteur Renault 4Pgi Bengali Junior d’une puissance de 100 chevaux. Le premier des deux prototypes effectua son premier vol en mars 1935.

Le Caudron Aiglon C.601 N° 7102 ( Photo © Gilles Durand/Les Ailes de l’Exploit pour LEB )

Construit en 1935 avec le numéro de série n°18/7102 en tant que C.600, l’Aiglon de l’association Hangar 47 est immatriculé F-ANXX le 8 novembre 1935 au nom de Monsieur Lacaux, à Limoges.

Détruit le 25 octobre 1936 à Saint Junien à la suite d’une perte de vitesse, son pilote fut gravement blessé.

C’est sûrement pour cette raison que le C.600 survécut à la Deuxième Guerre Mondiale sans être détruit ou réquisitionné car il devait être en pièces détachées durant cette période.

On retrouve sa trace en 1949 lorsqu’il est immatriculé F-BFLB et c’est probablement à cette époque qu’il est modifié au standard C.601 avec le montage d’un moteur Renault 4Pei de 140 chevaux et équipé de 2 réservoirs de 70 litres à la place du 4Pgi 100 chevaux et des réservoirs de 40 litres d’origines.

Le Caudron C.601 Aiglon F-PFLB (Photo Duch.seb (CC BY-SA 3.0))

Dans les années 1970, le Caudron bénificie d’une restauration “cosmétique” et change de couleur, hélas, sans prendre de précaution sur la protection de la structure en bois qui avec les années continua à se détoriorer et s’imbiber d’huile sous l’épaisse couche de mastic qui lui avait été appliquée.

Un temps exposé au GPPA d’Angers, le Caudron retrouve brièvement les airs en 2012 ( voir notre article: Le Caudron Aiglon d’Angers vole à nouveau )

Le Caudron Aiglon C.601 N° 7102 ( Photo © Gilles Durand/Les Ailes de l’Exploit pour LEB )

Restauré depuis ces six dernières années sous l’impulsion de Cyril Pintat, le chantier de restauration a nécessité pas moins de 8000 heures de travail afin de le restaurer et le remettre au plus proche du standard d’époque: quasiment la moitié inférieure de la menuiserie du fuselage est neuve et refaite à l’identique selon les méthodes de constructions originales, le marouflage et l’entoilage en coton ont été refaits également comme à la sortie des usines. Les carénages de roues ainsi que les parebrises ont été refaits comme à l’époque avec l’aide de la société Métal Avia basée à Cholet.

La peinture a été choisie selon une des quatre couleurs proposées en sortie d’atelier (rouge, vert, gris ou bleu), la teinte du bleu correspondant à plusieurs recoupements d’informations dont quelques morceaux de toiles d’époque sachant qu’il n’a pas été possible de retrouver la livrée originale portée par le F-ANXX en 1935.

.
La prochaine étape dans la restauration du Caudron se concentrera sur la restauration des ailes et le montage du circuit de frein et des équipements du poste avant.

On compte deux autres exemplaires de Caudron Aiglon  en France dont un en restauration active avec l’association Aéro-Rétro de Saint Rambert d’Albon.

L’Echarpe Blanche tient à adresser ses vifs remerciements à Cyril Pintat pour avoir envoyer les informations qui ont permis la rédaction de cet article.

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. La restauration n’est pas terminée, mais l’avion est déja superbe!
    Et ce bleu qui lui va si bien!

    • Eric Hennequin sur 28 octobre 2022 à 18 h 14 min
    • Répondre

    Magnifique, bravo à vous et bonne continuation. Courage. J’adore cet avion.

  2. Cet avion est vraiment magnifique, voire somptueux. C’est une merveilleuse idée qui nous change.
    Bravo à tous !

  3. Excellente initiative ! Il présage la réussite ! Bravo à eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.