Un Curtiss P-40 volera en Hollande en 2024

Le Curtiss P-40E 41-36018 en cours de restauration dans les ateliers de Pioneer Aero Ltd ( Photo via Dutch Warbird Foundation pour LEB )

La Dutch Warbird Foundation a officiellement lancé son projet de Curtiss P-40 Warhawk !

L’Echarpe Blanche l’avait brièvement évoqué il y a quelques semaines : le Curtiss P-40E 41-36018 immatriculé PH-PXL est actuellement en cours de restauration à Ardmore en Nouvelle-Zélande chez Pioneer Aero Ltd, les spécialistes mondialement reconnus de la restauration du P-40. Sur la trentaine d’exemplaires en état de vol, Pioneer en a remis en vol une dizaine d’exemplaires au cours des vingt dernières années.

Construit à l’usine Curtiss de Buffalo dans l’état de New York avec le numéro de construction 19751 et le numéro de série 41-36018, ce P-40, commandé initialement par la Royal Air Force comme Kittyhawk Mk Ia avec le matricule ET664, a finalement été envoyé en URSS dans le cadre de la loi prêt-bail.

L’épave du P-40 lors de sa découverte en URSS ( Photo via Dutch Warbird Foundation pour LEB )

Les détails de sa carrière opérationnelle en URSS sont inconnus, hormis le fait qu’il portait le code « 25 Blanc ». Récupéré à l’état d’épave non loin de Mourmansk dans les années 90, le projet a été stocké pendant de nombreuses années.

Finalement acquis en 2020 par la Dutch Warbird Foundation, le P-40 sera configuré en biplace. Le nouveau premier vol est espéré pour 2024.

Le P-40E en cours de restauration dans les ateliers de Pioneer Aero Ltd ( Photo via Dutch Warbird Foundation pour LEB )

Steve Cox propose dans la vidéo YouTube suivante un tour complet du P-40 :

Vous pouvez retrouver également les informations (en hollandais) sur le site internet de la Dutch Warbird Foundation :

L’Echarpe Blanche voudrait remercier Stephen Van Dijck pour avoir permis l’utilisation des photos qui sont publiées dans de cet article.

2 Commentaires

  1. Bonne nouvelle, le premier vol est espéré pour 2024, je ne veux pas être pessimiste mais j’ai des doutes…
    Il suffit de suivre la restauration du H-75 pour se faire une idée…

    • Marc Lecocq sur 16 octobre 2022 à 16 h 02 min
    • Répondre

    Une excellente nouvelle au niveau des warbirds WW2 basés en Europe. Pioneer Aero Ltd est une société qui a la réputation de ne pas faire durer les choses en longueur. Il faut juste espérer que le nerf de la guerre  »€ » ne vienne pas à manquer comme pour certaines restaurations. Et les P-40 sont plus répandus au niveau support que pour par exemple le Fiat CR.42 ou le Bristol Beaufighter de  »The Fighter Collection ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.