Royaume-Uni: début de restauration pour le Hawker Sea Hawk FGA.6 WV908

Le Hawker Sea Hawk FGA.6 WV908 à Yeovilton le 6 octobre ( Photo © Daren Eaton pour LEB )

La collection anglaise Navy Wings, basée à RNAS Yeovilton dans le sud de l’Angleterre, a commencé les travaux pour la remise en état de vol du Hawker Sea Hawk FGA.6 WV908 immatriculé G-CMFB. L’appareil était stocké depuis son dernier vol effectué en 2009.

Construit à 547 exemplaires, le Hawker Sea Hawk était propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Nene et servait en tant que chasseur de jour avec la Royal Navy’s Fleet Air Arm au début des années 1950. Il fut utilisé en première ligne jusqu’en 1960. Au cours de sa carrière, le WV908 a servi à bord des porte-avions HMS Ark Royal, HMS Bulwark et HMS Albion. La durée des travaux est estimée à deux ans et ce sera le seul exemplaire à voler dans le monde.

Le de Havilland Sea Vixen FAW.2 XP924 à Yeovilton le 6 octobre ( Photo © Daren Eaton pour LEB )

Navy Wings a également annoncé avoir abandonné la remise en état de vol du de Havilland Sea Vixen FAW.2 XP924, les fonds suffisants n’ayant pas été réunis pour permettre de terminer le projet.

Le 31 mai 2017, alors que le Sea Vixen revenait d’une démonstration en vol à Duxford, ce dernier se posa sur le ventre suite à une panne hydraulique, heureusement sans faire de blessés (notre article: Vidéos: l’atterissage train rentré du Sea Vixen « Foxy Lady » à Yeovilton).

Le Sea Vixen est actuellement à vendre par le courtier Historic and Classic Aircraft Sales.

L’Echarpe Blanche voudrait remercier Daren Eaton pour avoir permis l’utilisation des photos qui sont publiées dans de cet article.

Galerie Flickr : Daren Eaton

2 Commentaires

  1. Encore d’excellentes nouvelles venant du Royaume-Uni (dommage pour le SEA VIXEN !)

    • Marc Lecocq sur 10 octobre 2022 à 21 h 17 min
    • Répondre

    Bonne nouvelle en provenance du Navy Wings. Il n’aurait pas fallu grand chose pour sauver le Sea Vixen, un poil moins de cabrage aurait évité de flamber les bômes. Facile à dire après quand on n’est pas aux commande. Le principal c’est que personne n’a été blessé et que le Sea Vixen est encore bien plus que présentable en statique. Peut-être que dans le futur les fonds seront disponibles et on pourra être envisagé de le remettre en état de vol…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :