Retour en images sur la Ferté-Alais 2022 !

Les Vickers Supermarine Spitfire Mk V EP120 et Mk XIX PS890 en vol, l’un des plus beaux moments de cette édition 2022 ( Photo © Damien Defever pour LEB )

Les prévisions météorologiques n’étaient pas très encourageantes mais finalement ce sont 21000 personnes qui se sont rendues au meeting de la Ferté-Alais organisé par l’Amicale Jean-Baptiste Salis sur le terrain de Cerny-La Ferté-Alais les 4 et 5 juin.

Le calme avant la tempête la journée de samedi ( Photo © Philippe Ciepiela pour LEB )

Le meeting a pu se dérouler dans des conditions presque normales malgré une chaleur étouffante le samedi et une interruption tout juste après 17h00 avec la survenue des orages sur la région parisienne. La journée de dimanche fut beaucoup moins chaude mais marquée par plusieurs épisodes pluvieux.

Que dire à propos du plateau ? Le programme annonçait une petite Ferté-Alais mais malgré cela quelques nouveautés sont apparues telles le Lockheed C-130H Hercules de l’Armée de l’Air Française aux couleurs de l’Escadron de Transport 2/61 Franche-Comté fraîchement dissous aux côtés de quatre T-28 et du Skyraider, la démonstration du superbe Airbus A330 MRTT accompagné par un Rafale, ou encore la démonstration du de Havilland Canada Dash 8 “Milan 76” de la Sécurité Civile dont c’était la première participation au meeting de la Ferté-Alais.

Les demonstrations des classiques de l’étape étaient au rendez-vous: l’unique SPAD S.XIII original, avec son son bruit de moteur si caractéristique, les démonstrations du Spartan et du Lockheed L-12, le traditionnel Tora Tora Tora, LA marque de fabrique de la Ferté-Alais et le duo des Spitfire Mk V et Mk XIX pilotés par Patrice Marchasson et Eric Goujon.

A noter aussi, la première participation du YakoTeam et, pour le côté plus spectaculaire, le Bo 105 des Flying Bulls venu d’Autriche ou la prestation de wingwalking d’Emiliano et Danielle Del Buono, venus de Suisse.

Autre grand moment du spectacle, la présentation du Piper Cub présenté avec maestria par Stéphane  Canu.

Une fois n’est pas coutume, la Marine Nationale avait dépêché deux Rafale Marine, un Grumman E-2C Hawkeye de la flottille 4F et un Atlantique 2 de la flottille 21F.

On notera notamment cependant quelques absents de marque:  pas de P-51 Mustang sur le plateau cette année ni le Spitfire Mk XIV RM927 qui n’a finalement pas pu être présent, tout comme le Messerschmitt Bf 108, et enfin l’absence de la Patrouille de France le samedi, suite à la non-disponibilité de son leader.

Malgré ces aléas qui, malheureusement, ne peuvent pas être contrôlés, la Ferté-Alais reste un des rendez-vous incontournables des passionnés français et européens !

.
La prochaine édition du meeting se déroulera les 27 et 28 mai 2023.

L’Echarpe Blanche tient à remercier vivement Damien Defever pour avoir mis à dispositions les superbes photos qui accompagnent cet article.


5 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Certes il y avait une absence de certains Warbirds, mais le plus important est que le meeting a bien eût lieu…
    Merçi à Damien Defever pour ces photos magnifiques !

  2. Oui et c’est bien triste

  3. C’était malgré tout réussi ! et… deux Spitfire tout de même !

    • Marc Lecocq sur 8 juin 2022 à 19 h 07 min
    • Répondre

    Tout d’abord, un grand merci à Damien Defever pour ces superbes photos du plus beau meeting européen et à Gee Bee pour son article. Le seul qui met à l’affiche l’histoire de l’aviation depuis les pionniers jusqu’aux avions les plus récent. Je ne pense pas qu’il y a un autre meeting dans le monde qui présente un tel plateau aux spectateurs. J’y ai participé pendant de nombreuses années pendant les premières années et l’ai vu grandir petit à petit pour devenir ce magnifique meeting ! Longue vie au meeting de la Ferté et un grand merci à la famille Salis qui a su en faire un tel évènement.

  4. Merci, bel article et magnifiques photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.