Allemagne: le Stinson L-5 45-35016 effectue son nouveau premier vol

Le Stinson L-5 45-35016 lors de son nouveau premier vol ( Photo © Philipp Prinzing )

Le 20 novembre dernier, sur l’aérodrome de Hildesheim non loin de Hannovre en Allemagne, le Stinson L-5 numéro de série 45-35016 a effectué son premier vol post-restauration. Immatriculé N2581B, l’appareil appartient à Philipp Prinzing.

Piloté pour l’occasion par Thomas Schüttoff, ce nouveau premier vol est l’achèvement de trois années de travail d’une restauration menée méticuleusement.

D’après les informations connues, ce Stinson L-5, l’un des derniers produits, a été construit en 1945 au standard L-5G avec le numéro constructeur 120473 et le numéro de série 45-35016.

Affecté à l’US Navy et l’USMC (US Marine Corps) en tant que OY-2, il fut utilisé par la VMO-6 jusqu’au milieu des années 50 puis par la Civil Air Patrol.

Donné en 1980 à la Confederate Air Force (depuis devenue la Commemorative Air Force), le L-5 continua à voler dans plusieurs Wings, notamment le Keystone Wing et le High Sierra Wing.

Suite à un incident au roulage, le L-5 fut endommagé à l’aile gauche et à l’hélice, le moteur subissant également des dégâts.

Acheté par Philipp Prinzing le 10 juillet 2018 auprès de Sam Taber et sa société TABAIR, le L-5 est arrivé en Allemagne par conteneur au tout début de l’année 2019.

Après un inventaire du projet, commença alors une restauration ‘zéro heure’: chaque pièce a ainsi été inspectée, son état vérifié et des réparations effectuées si nécessaire. Le fuselage ainsi que les ailes ont reçu un nouvel entoilage, le bois des ailes a été réparé et un nouveau moteur qui n’avait jamais servi a été acquis et révisé en 2019.

Le Stinson L-5 vu ici lors de son entoilage ( Photo © Philipp Prinzing )

Se posa alors la question des couleurs… Philipp Prinzing nous raconte :

« Lors de la restauration, je me suis demandé quelles couleurs pourraient être appliquées. Mon L-5 étant un des derniers construits, je ne voulais pas faire une couleur représentant un avion qui participa au Débarquement ou sur le théâtre du Pacifique; je voulais quelque chose de différent. Au départ, j’étais parti sur un avion des Marines avec écrit en gros Marines sur le fuselage. Je n’aimais pas trop non plus et ce schéma de peinture avait déjà fait dans le passé. Alors que j’écrivais un article, je suis tombé par hasard sur une photo noir & blanc montrant un L-5 en haut d’une montagne avec des grandes bandes aux ailes et sur le fuselage. Après des recherches effectuées par un de mes amis, il arriva à la conclusion que le fuselage était en couleur olive drab avec des bandes jaunes. Ma décision était prise, c’étaient ces couleurs qu’il fallait pour mon L-5. « 

Les couleurs ont été appliquées en septembre 2021 et le L-5 a été présenté pour la première fois en public le 25 septembre dernier avec le nose-art fictif ( seule concession historique ) “Little Five” .

Job done ! Le Stinson L-5 vu ici lors de sa présentation publique en Septembre dernier ( Photo © Philipp Prinzing )

On compte aujourd’hui pas moins de 126 L-5 en état de vol dans le monde, dont treize en Europe.

L’Echarpe Blanche adresse ses vifs remerciements à Philipp Prinzing pour les informations et les photos données pour publier cet article. Pour les germanophones, vous pouvez retrouver les informations sur le magazine Klassiker der Luftfahrt en suivant ce lien.  Viele danke Philipp für deine hilfe 🙂 !

2 Commentaires

  1. C’est formidable, ce beau Stinson va apporter un peu de diversité dans la catégorie des avions légers ( période 1939-1945 ) dominés par les Piper L4 …

    • Marc Lecocq sur 28 novembre 2021 à 10 h 06 min
    • Répondre

    Un warbird qui nous change de la floppée des Piper Cubs… Un peu boudé par les restaurateurs mais sympa à faire voler et piloter!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.