Le Mosquito B Mk.VI PZ474 effectue son nouveau premier vol en Nouvelle-Zélande !

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF © Lewis Air Legends - Gavin Conroy

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF ( Photo © Lewis Air Legends | Gavin Conroy )

Dimanche 13 janvier dernier à Ardmore, en Nouvelle-Zélande, le de Havilland DH.98 “Mosquito” B Mk.IV matricule PZ474 a effectué son nouveau premier vol après reconstruction aux mains expertes du pilote américain Steve Hinton et son restaurateur Wal Denholm.

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF © Stuart Russell

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF ( Photo © Stuart Russell )

Pour le moment immatriculé ZK-BCF, le bimoteur porte les couleurs d’un Mosquito du No 235 Squadron du RAF Coastal Command, qui était basé à Portreath, dans les Cornouailles en juin 1944 puis à Banff en Ecosse. Cette unité se distingua notamment dans les attaques maritimes dans les fjords en Norvège.

Le PZ474 a été reconstruit par la société néo-zélandaise Avspecs sur la base d’un fuselage et d’ailes neufs construits par Glyn Powell, pour le compte du collectionneur américain Rod Lewis et sa collection Lewis Air Legends basée au Texas.

Les essais en vol effectués la semaine se sont terminés le 17 janvier et au moment où vous lirez ces lignes le démontage du Mosquito aura déjà commencé pour son expédition vers les Etats-Unis.

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF © Facebook Avspecs

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF ( Photo © Facebook Avspecs )

Construit en 1945 à Hatfield dans le Hertfordshire au Royaume-Uni, le PZ474 fut pris en charge par la 19 Maintenance Unit le 19 avril puis versé à la 80 OTU ( Operational Training Unit ) à partir du 5 mai et finalement à la 132 OTU à East Fortune en Ecosse le 13 juin suivant.

Stocké à partir de janvier 1946, il fut vendu en 1948 à la Royal New Zealand Air Force qui le fit voler avec le No 75 Squadron et le numéro de série NZ2384.

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF © Stuart Russell

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF ( Photo © Stuart Russell )

Vendu en 1955 à un propriétaire américain, le Mosquito fut envoyé aux Etats-Unis et reçut l’immatriculation civile N9909F. Il fut utilisé par plusieurs propriétaires pour être finalement radié du registre civil américain en 1970. Laissé en l’état, le Mosquito se détériora et fut finalement acquis par Jim Merizan au début des années 70. Il fut un temps question que le Flygvapenmuseum de Malmö en Suède le restaure en statique mais le projet n’aboutit pas.

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF © Stuart Russell

Mosquito B.VI PZ474 ZK-BCF ( Photo © Stuart Russell )

Mis en vente par le courtier spécialisé dans la vente de warbirds Platinum Fighter Sales, ce qui restait de l’épave fut acquis en 2014 par Rod Lewis, qui expédia les restes du Mosquito pour reconstruction.

Avec l’aboutissement de cette restauration, on compte désormais trois Mosquito en état de vol dans le monde de manière active tous basés aux Etats-Unis: le DH.98 “Mosquito” FB Mk. 26 KA114 du collectionneur américain Gerald Yagen et son Military Aviation Museum et le DH.98 “Mosquito” T Mk.III TV959 de la collection Flying Heritage & Combat Armor Museum.

Mosquito FB Mk. 26 KA114 N114KA ( Photo © Damien Defever )

Mosquito FB Mk. 26 KA114 N114KA ( Photo © Damien Defever )

Mosquito T Mk.III TV959 N959TV © Nigel Hitchman

Mosquito T Mk.III TV959 N959TV ( Photo © Nigel Hitchman )

L’Echarpe Blanche tient à remercier particulièrement les personnes suivantes pour la publication des photos et leur utilisation: Stuart Russell, Gavin Conroy, Damien Defever, Nigel Hitchman et Lewis Air Legends.

Lewis Air Legends - http://www.lewisairlegends.com/

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • owleagle on 21 janvier 2019 at 17 h 56 min
    • Répondre

    Superbe restauration, mais quels sont les moteurs ? Cinq pipes par côté. Je suppose donc un dix cylindres,oui mais lequel ?

    1. Il s’agit de Rolls-Royce Merlin. Les cinq pipes d’échappement sont une des caractéristiques du Mosquito pour éviter le contact avec le bord d’attaque.

  1. Cet avion est superbe et me rappelle les commentaires de Pierre Clostermann dans “feux du ciel” : Plusieurs élèves-pilotes de chasse avaient demandé à passer sur bimoteur à la vue d’un des prototypes… Cela se comprend.

  2. Sauf erreur de ma part , il y a quatre Mosquito en état de vol .
    (dont le VR796 immatriculé au canada ) .

    1. Bonjour Yann, le VR796 de Bob Jens n’a pas volé depuis 2015, J’ai bien pris soin d’écrire justement “désormais trois Mosquito en état de vol dans le monde de manière active”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.