Décès du Brigadier General Charles McGee, l’un des derniers survivants des Tuskegee Airmen

(Photo USAF)

Charles Edward McGee, né le 7 décembre 1919, nous a quittés le dimanche 16 janvier 2022 à l’âge de 102 ans. Membre des Tuskegee Airmen, il est affecté en février 1944 au 302nd Fighter Squadron du 332nd Fighter Group alors basé en Italie. Aux commandes du P-39 Airacobra, du P-47 Thunderbolt et enfin du P-51 Mustang, il effectue 137 missions de combat et remporte une victoire aérienne ainsi qu’une victoire partagée avant de revenir aux USA en décembre 1944.

Après-guerre, il poursuit sa carrière dans l’US Air Force, et effectue cent missions de combat lors de la Guerre de Corée, toujours sur P-51 Mustang. Durant la Guerre du Vietnam, il commande le 16th Tactical Reconnaissance Squadron sur RF-4C Phantom II et effectue à nouveau 172 missions de combat.

Charles McGee devant son P-51 Mustang « Kitten » (Photo USAF)

Ses 409 missions de combat font de McGee l’un des pilotes les plus expérimentés de l’US Air Force, qu’il va quitter en 1973 après 30 ans de service actif. Après sa retraite de l’US Air Force, il occupe diverses fonctions dans le monde de l’aviation et termine les études qu’il avait du interrompre durant la Seconde Guerre mondiale.

Le P-51C Mustang « Kitten » de Charles McGee. (Illustration Gaëtan Marie)

Il épouse Frances Nelson en 1942. Le couple aura trois enfants, dix petits-enfants et 14 arrière-petits-enfants (au moment du décès de Charles McGee). Frances décède en 1994. McGee était chrétien et très actif au sein de son église locale.

Nous adressons nos pensées et nos prières à la famille et aux proches de Charles McGee.

2 Commentaires

    • Marc Lecocq sur 19 janvier 2022 à 9 h 11 min
    • Répondre

    Un homme qui a modifié l’histoire et les droits de l’homme en prouvant que quelque soit la couleur d’une peau, toue les êtres humains sont égaux. Il nous a aussi permis de vivre libre en libérant l’Europe d’une dictature nazie. On verra encore longtemps les avions à queue rouge évolué dans le ciel en souvenirs de Charles McGee et de tous les membres du Tuskegee Airmen. Respect.

  1. Quelle carrière ! Né sous l’ère des premiers avions à moteur, lors de la guerre 14, il a vu les biplans, puis est passé sur les chasseurs de la Seconde Guerre Mondiale, il a connu les premiers chasseurs à réaction pour terminer sur F4 Phantom.
    Outre le fait avoir fait évoluer les droits de l’Homme (et ce n’est pas rien !) cet homme est non seulement une légende mais un parcours et une longévité extraordinaire. La mémoire des Tuskegee Airmen a souvent été évoquée dans les reportages, les livres et même dans un film alors à quand un autre film sur l’histoire de Charles McGee ? Gloire à ce(s) héro(s) et énorme respect pour ce qu’ils ont fait !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.