Dossier sur la restauration du l’Avia Xa n°2 « Point d’exclamation » par l’Espace Air Passion/GPPA

L’Avia Xa n°1. Aucune photo correcte de l’Avia Xa n°2 n’est connue. (Photo collection Espace Air Passion/GPPA)

L’Espace Air Passion/GPPA (Groupement pour la Préservation du Patrimoine Aéronautique) a récupéré en juillet 2021 le planeur Avia Xa n°2 grâce à Jean Molveau. Cet appareil unique, dernier de son type et certainement le plus ancien planeur existant encore en France, sera remis à ses normes initiales dans le respect du label « Atelier du Patrimoine Aéronautique Vivant » par l’EAP/GPPA.

Compte tenu de sa rareté (appareil unique), il sera présenté en statique et un dossier de demande de classement « Monument Historique » sera transmis afin qu’il soit protégé quoi qu’il arrive.

L’Espace Air Passion a réalisé un dossier constitué de quatre parties, disponible ici au format PDF (92 Mo) :

  • Origines de l’Avia
  •  Généralités sur les Avia Xa
  • Histoire de l’Avia Xa n° 2
  • Constat d’état.

Une version allégée (13 Mo) est également disponible ici.

Un second tome de ce dossier sera réalisé au fur et à mesure de la restauration de l’Avia Xa.

Nos remerciement à Christian Ravel et les équipe de l’EAP/GPPA pour le partage de ce dossier.

 

 

 

2 Commentaires

    • Marc Lecocq sur 28 septembre 2021 à 21 h 04 min
    • Répondre

    Beau dossier très étoffé qui va permettre de restaurer au mieux ce bel exemplaire de planeur poutre. La BAPA à Gosselies en Belgique a déjà restauré un T38 Grasshopper et termine la restauration de son deuxième planeur poutre un T3 Dagling (Zogling). Voir leur site via https://www.bapa.aero/

    • PIERRE-PIERRE Patrick sur 11 octobre 2021 à 11 h 22 min
    • Répondre

    On ne dira jamais assez quel beau travail réalise les bénévoles du GPPA Espace Air Passion du musée régional de l’air d’Angers-Loire. Le magnifique dossier de Christian RAVEL sur la présentation de la restauration du planeur Avia N° 2 a retenu l’attention du ministère de la Culture et ça, c’est formidable pour la reconnaissance de nos activités dans le domaine de la collection aéronautique y compris des machines en état de vol. Soutenons le musée d’Angers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.