Disparition de Bernard Chabbert

_
C’est le Fana de l’Aviation qui a annoncé la nouvelle dans un bref message posté sur sa page Facebook: Bernard Chabbert, grande figure du journalisme aéronautique et des meetings aériens est décédé à l’âge de 78 ans.

Né en 1944 à Casablanca, Bernard Chabbert avait commencé sa carrière comme journaliste aéronautique sur Europe 1 au début des années 70. Ecrivain, il avait écrit aussi pour plusieurs magazines aéronautiques et vouait une passion sans limite pour Antoine de Saint-Exupéry.

Bernard Chabbert, c’était aussi le magazine télévisé Pégase sur la 3ème chaine qui a été diffusé dans les années 90 mais aussi plus tard la chaine Aérostar TV.

C’est aussi une voix qui disparait, car Bernard Chabbert commentait les principaux meetings de la Ferté-Alais, Melun mais aussi le Salon du Bourget et il possédait la faculté de transmettre aux néophytes les Histoires de l’aviation de manière simple.

Très engagé dans l’aviation de collection aux cotés de son épouse et de son fils Antoine, il faisait voler depuis plusieurs années un Lockheed 12 mais aussi un Boeing PT-17 Stearman.

L’Echarpe Blanche adresse ses sincères condoléances à la famille et aux amis de Bernard Chabbert.

 

12 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Marc Lecocq sur 15 décembre 2022 à 21 h 08 min
    • Répondre

    Une bien triste nouvelle… Je l’ai fréquenté pendant des années à la Ferté Alais. Il m’a donné l’envie de parler d’aviation en public. J’ai donc commencé à donner des visites guidées au musée de l’Air de Bruxelles pour faire rentrer un peu d’argent dans les caisses du BAMRS pour restaurer nos projets en cours. Aussi l’envie d’écrire des articles sur l’aviation ancienne. Récemment, il avait été le principal intervenant pour parler de la version ULM du SV4. L’SV4-RS avec les mots justes et précis comme à son habitude. Une grande perte pour l’aviation ancienne… Bernard, J’espère que là haut tu trouveras une place d’honneur parmi tous les autres pilotes que tu as côtoyé tout au long de ta longue carrière aéronautique… J’espère que lors des prochains meetings que tu commentais avec tant de brio et de détails, les pilotes présents ferons une  »Missing Formation » en ton honneur… Happy Landing là-haut Bernard… Tu vas bien nous manquer…

    • Philippe sur 15 décembre 2022 à 21 h 14 min
    • Répondre

    C’est avec tristesse que j’apprends le décès de ce grand monsieur qui commantait les meetings, il était calme, pausé dans ses explications ils va nous manquer mais sa voie restera toujours dans nos cœurs et notre tête adieux Bernard tu rejoints les oiseaux la haut,tous nos condoléances à sa famille. Un passionné d’aéronautique.

  1. C’est une grande perte pour nous les Fanas et les autres…les meetings parisiens ne seront jamais plus commentés comme avant ! Condoléances attristées et soutien à sa famille !

    • Marc GESTIN sur 16 décembre 2022 à 11 h 16 min
    • Répondre

    Triste moment, alors que nous fêtons nos bleus pour une éventuelle étoile, nous perdons la notre, guidant tous les aviateurs du monde.Depuis les débuts de LaF, de Melun et de tant d’autres meetings par ses commentaires instructifs, croustillants, expliquant parfaitement la magie du vol, depuis ses billets dans INFO PILOTE, puis par ses émissions décrivant au mieux notre passion il était notre meilleur représentant et – surtout – défenseur lors de ses mises aux points cinglantes à tous nos décideurs détracteurs (…-> Poitiers ).
    Allez Bernard, du haut de ton nuage vertical La Ferté ou sur les autres champs d’aviation comme tu nous le disais, accompagne nous toujours en compagnie de Saint Exupéry et de tous tes autres amis qui se sont cassés les ailes pour toujours et que tu nous rappelais souvent…

    • vacher jacques sur 16 décembre 2022 à 11 h 17 min
    • Répondre

    Un seul mot pour toi Bernard: Merci

    • Jean-Mi sur 16 décembre 2022 à 11 h 23 min
    • Répondre

    Mince alors… Chabbert est parti ! Maintenant greffé d’une véritable paire d’ailes, il va rejoindre St-Ex et les autres qu’il adorait tant. Sa voix et sa culture vont me manquer, cruellement, dans les meetings, dans les éditos, dans les bouquins… Je rangeais hier soir des bouquins quand je suis tombé sur son dernier, et j’ai relu sa dédicace avec émotion.
    Emotion, le mot qui me vient naturellement quand je parle de Mr Chabbert a des néophytes de ce grand homme. L’émotion qu’il créait quand il parlait d’aviation, sincère et profonde. Celle que je ressens encore quand je repense à ce Pégase spécial Spitfire qui se terminait sur « what a beatiful world » de Louis Armstrong qui m’avait tiré des larmes… Je ne peux plus envisager un passage de Spit sans entendre Louis…
    Cette émotion quand il raconte être dans le jardin d’un astronaute américain du programme Apollo, tard le soir après quelques grillades et trop de bière, et qu’ils vont pisser au fond du jardin, et qu’ils lèvent la tête vers la pleine lune. Lune sur laquelle à ce moment précis, il y a des hommes en pleine EVA… Le temps d’arrête, il n’y a plus rien à dire…
    Merci Monsieur Chabbert, et bon vol.

  2. Nous venons de perdre un Grand Monsieur de l’aviation ancienne, quelle tristesse.
    Lors de mon dernier meeting, c’est Bernard Chabbert qui le commentait de sa belle voix calme et posée, et il nous racontait des anecdotes extraordinaires, c’était formidable .
    Condoléances et courage à sa famille et à ses proches.

    • Frederic TONDEUR sur 16 décembre 2022 à 21 h 18 min
    • Répondre

    C’est avec beaucoup de peine que je viens d’apprendre le dernier envol d un des derniers pères du Petit Prince. Sa voix résonne encore comme un dernier écho sur tous les aérodromes qui ont eu la chance de l’avoir comme conteur pour leur meeting.

    • Richard Jacques sur 16 décembre 2022 à 21 h 26 min
    • Répondre

    C’était mon ami d’adolescence à Tananarive………..ensuite Paris…..la musique….Pathé Marconi et tous les souvenirs Ce soir j’ai écouté TRAMWAY 7B ……il était là près de moi. Veloma Wahaza !

    • christian LAINGNEZ sur 17 décembre 2022 à 12 h 10 min
    • Répondre

    Il était la dernière voix de la lignée des vrais commentateurs des meetings. Il était, il reste aussi une grande plume: merci pour « la foire aux aigles » merci pour les rêves.

    • Bernard SALESSE-LAVERGNE sur 18 décembre 2022 à 20 h 00 min
    • Répondre

    Merci Bernard pour tous ces moments passés à t’écouter.
    Tu étais le Saint-Exupéry du commentaire historique et technique, sachant captiver tes auditeurs.
    Bon vol Bernard,
    Bernard SALESSE-LAVERGNE

    • Guber sur 22 décembre 2022 à 12 h 18 min
    • Répondre

    C’était la voix de l’aviation. Il n’avait pas son pareil pour nous décrire un P-51 en vol à la Ferté-Alais Alais. Il m’a fait rêver à une époque où le rêve de l’aviation était encore permis… On va continuer à rêver tout bas. Merci M’sieur Chabbert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.