Gros succès pour le Paris-Villaroche Air Legend 2021 !

Les Ultimate Fighters en vol ( Photo © Frédéric Debruyne )

Le meeting Paris-Villaroche Air Legend 2021 qui s’est tenu les 11 et 12 septembre dernier a rencontré un énorme succès avec pas moins de 58240 personnes présentes durant le week-end  ꟷ si le meeting devait se résumer à un chiffre, ce serait celui-ci !

Annoncé comme étant l’Evénement de la rentrée, cette troisième édition du meeting (après l’annulation de l’édition 2020) n’a pas démérité malgré l’annulation de la participation de certains avions pour des raisons techniques ou encore les restrictions sanitaires qui ont empêché la venue des avions de The Fighter Collection de Duxford au Royaume-Uni.

Le public a pu découvrir ainsi des avions des années 30 aux années 60, au sol et en vol, aux côtés d’appareils de l’Armée de l’Air et de l’Espace et de la Marine Nationale.

Cette année, le thème principal était la Guerre du Pacifique et notamment la commémoration des 80 ans de l’attaque de Pearl Harbour.

Le F4U-5NL Corsair F-AZEG des Casques de Cuir ( Photo © Alain Valez )

Rare et unique, la présence de trois des quatre Corsair qui volent actuellement en Europe qui a ravi les passionnés tant la démonstration de ces trois avions alliait puissance, précision et une symphonie de R-2800 pour le plaisir des oreilles !

Tout aussi remarquable était la découverte de la Patrouille Gusto composée de 2 Mirage 2000 de l’Escadron de Chasse 2/5 Île-de-France en provenance de la base d’Orange, la participation des Ultimate Fighters ou encore la patrouille mixte composée du P-38 de Red Bull et de la Patrouille de France, en hommage à Antoine de Saint-Exupéry.

Une chose est certaine, Melun est en train de s’établir comme étant l’un des meetings incontournables et sa réputation ne fait que grandir au niveau international !  Rendez-vous en 2022 et place aux photos !

L’Echarpe Blanche tient à remercier vivement Damien Defever, Gordon Riley, Alain Valez, Frédérick Vandentorren et Frédéric Debruyne pour les superbes photos qui accompagnent cet article.

12 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Marc Lecocq sur 18 septembre 2021 à 20 h 30 min
    • Répondre

    Magnifique évènement !!! Vivement 2022 !! Et que l’on puisse y admirer le futur D551 et L’Arsenal VG 33, le Hawker Thypoon et le Fokker D XXI !!!

  1. ça a été flagrant surtout le dimanche. samedi, c’était timide ! mais bon, la météo à joué.. absolument pourrie le samedi ; légèrement mieux le lendemain.. reste que 10 absents sur le programme, dont plusieurs de la Marine qui étaient pourtant là..perso ça m’a contrarié. et je trouve qu’ils imitent trop la Ferté ; le Tora Tora par exemple..! il doit bien y avoir d’autres tableau à faire en s’inspirant d’autres batailles.. bon, cette année ok, c’etait le théme Pearl Harbour, mais tout de même 🙂 bref, dommage pour cette météo exécrable, car il y avait un sacré spectacle en l’air..!! vivement 2022 et.. le soleil ??

    • Seb sur 18 septembre 2021 à 21 h 39 min
    • Répondre

    2022 se sera seulement (peut être) le Fokker DXXI, pour tous les autres il y a encore énormément de travail.

    • Seb sur 18 septembre 2021 à 21 h 46 min
    • Répondre

    Oui je trouve aussi que ça reprend parfois (voir trop) la Ferté-Alais sous certains aspects et c’est dommage. Il serait bien que ce meeting se fasse sa propre identité au niveau sonore, le commentaire et plein d’autres choses. Voir le T-6 pour le T-6 et non ses rôles au cinéma, ce serait pas mal par exemple. Enfin, n’oublions pas que les américains reproduisent aussi Tora Tora Tora régulièrement car c’est tout de même un spectacle assuré pour le grand public.

    • Raphalou sur 18 septembre 2021 à 23 h 22 min
    • Répondre

    Superbe show aérien, enfin un spectacle de la trempe des Flyings Legends sur notre sol. Bravo aux organisateurs dans ce contexte difficile de continuer à nous faire rêver. A l’année prochaine !!

  2. Je suis d’accord, il y a assez d’avions anciens en France et en Europe continental que pour tomber dans le piège des thèmes. On aurait aimé voir le Nord Atlas ou d’autres avions rares comme l’Alizé que l’on ne voit plus que dans les “petits meetings” qui en réalité sont grands par leur plateau. Les premiers meetings de Villaroche attirait par la présence de raretés comme le Mig 15 ou le T33, dommage que ce ne soit plus le cas. Chapeau à l’Armée de l’Air et à la Marine qui avait mis le paquet, moments magiques avec les Gusto et le vol en formation Rafale Marine – Corsair. Bravo. Faire un La Ferté bis, je ne vois pas trop l’intérêt mais un plateau avec des avions anciens et montrant le savoir faire des professionnels et des “amateurs”, ça je vote à 200% pour. Je me demande même si j’irais à Villaroche l’année prochaine si c’est pour voir la même chose sur un thème rabaché.

  3. Tout à fait d’accord.

    • Lascurettes Jean-Luc sur 19 septembre 2021 à 22 h 22 min
    • Répondre

    A quand le vol d’un SMB2 de la 12ème Escadre de chasse ?

    1. Malheureusement, à ce jour, il n’y a pas de projet de SMB2 en cours pour voler.

    • Manu sur 21 septembre 2021 à 19 h 30 min
    • Répondre

    Yves, au lieu de critiquer il serait temps de dire merci aux organisateurs qui malgré la crise actuelle on réussi a faire ce meeting. C’est très bien de ne pas vouloir revenir l’année prochaine…pas de soucis. Moi je dis merci à l’organisation! et je reviendrais même si on voit parfois les mêmes avions.

    • soubelet sur 27 septembre 2021 à 0 h 14 min
    • Répondre

    J’étais déja venu à la première édition (de Bordeaux). J’étais là le dimanche et c’est sur que je reviendrai. Merci aux organisateurs de nous permettre de voir un tel spectacle.

  4. Gros meeting qui prend de l’ampleur chaque année, cependant je reste mitigé car ca devient de plus en plus un business qu’autre chose : parc VIP, zone spotter, livret payant… ca manque d’âme. Niveau organisation, bravo aux organisateurs avec cette météo capricieuse. Néanmoins 20 toilettes pour 10000 personnes c’est pas top, 5 food-trucks à 1 km des pistes non plus et par pitié !!! mettez les enceintes au sol et pas dans le champs de vision… De plus j’ai pas compris pourquoi ceux qui arrivent en premiers à 7h du mat, ont du se garer sur le parking Safran à 3km de l’entrée. Pas très cool qu’en on transporte beaucoup de matos et que les derniers arrivés se sont garés à l’entré du site… Dernier point, en tant que spotter, j’avais hésité à prendre une place dans “l’enclos spotteurs” , oui Enclos c’est bien le mot ! Il aurait pu réserver au moins 1m2 / photographe en 1ere ligne…. Sinon beau plateaux et bravo aux bénévoles. A l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.