Le meeting Paris Air Legend annulé

Le meeting Paris-Villaroche, prévu le 12 et 13 septembre, a été annulé.

Pendant plusieurs mois les organisateurs ont travaillé en collaboration avec les collectivités locales et l’ARS Ile-de-France pour mettre en place un dispositif spécifique conçu pour prévenir les risques de propagation du virus.

Le 11 août dernier, le gouvernement annonçait la prolongation de l’interdiction de rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu’au 30 octobre, laissant néanmoins aux préfets la possibilité d’accorder des dérogations au cas-par-cas.

Forte de son dispositif COVID, et espérant qu’un événement en plein air sur une surface qui offrait potentiellement jusqu’à 14 m² par visiteur et permettait aisément le respect des règles de distanciation sociale,  l’organisation a donc déposé une demande de dérogation et d’autorisation de tenue de l’événement.

Malgré cela, la dérogation vient d’être refusée par la préfecture de Seine-et-Marne, aux motifs suivants :  « brassage de population avec visiteurs provenant d’au-delà du département de Seine-et-Marne », « difficulté de mise en place de circuits de circulation ne permettant pas de retour en arrière » et « non garantie d’un espace suffisant entre les visiteurs dans la zone de démonstration ».

Le choix des mots est révélateur d’une certaine façon de penser et de diriger…

4 Commentaires

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

    • Lecocq Marc sur 24 août 2020 à 13 h 42 min

    Triste cette troisième guerre mondiale contre cet ennemi invisible qui risque à tout moment de nous descendre lâchement sans qu’on puisse s”en apercevoir. Le port du masque est notre seul blindage autant qu’il puisse être efficace et qui nous prive de bien des petits plaisirs de la vie. Et quand aura-t-on un vaccin à mettre dans une seringue qui sera notre seul fusil à un coup pour l’abattre comme lors des premiers affrontement aérien en 1914….

    • Jacques BOUZID sur 24 août 2020 à 17 h 53 min

    Affligeant ! oui, c’est notre seul plaisir qu’on attendait de l’année (et LA FERTE), c’est dur ! on autorise bien le Foot avec des conséquences beaucoup plus dangereuses et…violentes à l’issue ! mais ça c’est du Populaire, Politique et Gros Sous !! Espérons l’année prochaine ! que pouvons-nous faire d’autre ? (JACQUARD – et les autres – doit broyer du noir !)

    • Kévin sur 26 août 2020 à 21 h 56 min

    Et la Ferté Alais va suivre …

    • Jean Pierre BALLAUD sur 27 août 2020 à 23 h 24 min

    Hélas, la préfecture de L’Essonne n’accorde plus de dérogations (Chamarande, Mennecy,…) et c’est un nouveau préfet qui vient d’arriver, il ne va pas se “mouiller”.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.