Breitling ne renouvellera pas son soutien au Super Constellation

Le C-121C Super Constellation HB-RSC. (Photo Aldo Bidini (GNU FDL))

Toutes les bonnes choses ont une fin et c’est un partenariat de 14 ans qui arrive à son terme aujourd’hui. L’horloger suisse Breitling, racheté récemment par le groupe britannique CVC Capital Partners, va mettre un terme au mécénat accordé à l’association Super Constellation Flyers Association qui fait voler le C-121C Super Constellation HB-RSC, l’un des deux Super Connie en état de vol au monde.

Breitling, dont le nom est fortement associé à l’aviation ancienne, soutient financièrement de nombreux projets en aviation ancienne depuis de nombreuses années. Ce soutien semble être remis en cause depuis l’acquisition de l’horloger par CVC Capital Partners.

C’est néanmoins en bonne partie grâce au soutien de Breitling que l’appareil avait pu être acheté et remis en état de vol par les 3500 membres de l’association.

L’association cherche désormais de nouveaux soutiens, et le Super Constellation devrait continuer à voler et à proposer des vols payants. Souhaitons-leur de retrouver rapidement de nouveaux sponsors et de continuer à faire voler cet extraordinaire appareil.

Source: Tribune de Genève

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Lionel on 29 septembre 2017 at 17 h 59 min
    • Répondre

    Et à mon avis, ce n’est pas fini. CVC va se désengager de tous les contrats de mécénat aéronautique.

    1. C’est à craindre en effet! 🙁

    • Picollet Alain on 6 octobre 2017 at 10 h 14 min
    • Répondre

    Je laisse tomber Breitling et passe chez Rolex, ce radin m’insupporte.

    • Douglas on 30 novembre 2018 at 1 h 59 min
    • Répondre

    Quelle bêtise d’avoir vendu Breitling à un groupe anglais d’investisseurs, dans 10 à 20 ans la marque sera vendu à une société arabe du golfe persique ou des chinois. Il faut dire une chose, tout ces partenariats coûtaient cher à la marque, ce n’étais pas gratuit, les actionnaires de cvc ont du trouver qu’il n’y avait pas suffisant de retour à court terme Les nouveaux modèles de montres sont moches.

    • gouinguenet on 3 avril 2019 at 16 h 13 min
    • Répondre

    comme le dit Douglas, c’est bête, mais tout se vend, tout s’achète, ce n’est pas parce que ces montres nous évoquent l’aviation que l’on aime, qu’elles sont autre chose qu’un business qui fait envie à ceux qui n’en ont jamais assez… quand à l’argent que Breitling a mis pour aider des projets aéronautiques, cela a permis bien de belles choses, dont la préservation du super Constel’ il faut s’en rappeler. après, rolex ou Breitling, c’est des montres pour les riches, point. barre /….

      • Gilles Van den Daele on 22 avril 2019 at 14 h 35 min
      • Répondre

      Je peux vous dire que “oui”, je possède un chronographe Breitling, et de manière générale un modèle des années 50-60 qui a mon sens n’a pas fait partie des séries commercial, mais je ne suis pas riche à millions pour autant

  1. Effectivement il y a d’autres horlogers

Répondre à Gilles Van den Daele Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.