Exposition “Verdun, la guerre aérienne” au MAE

verdun-la-guerre-aerienne

Une exposition temporaire sur le volet aérien de la bataille de Verdun s’ouvre aujourd’hui au Musée de l’Air et de l’Espace.

La mémoire de la bataille de Verdun reste fondamentalement associée à la guerre de tranchées et aux souffrances des poilus. Or cette bataille emblématique marque aussi les véritables débuts de la guerre aérienne qui va contribuer à la totalisation du conflit.

L’exposition propose une lecture renouvelée de la bataille aérienne essentiellement étudiée, jusqu’ici, d’un point de vue aéronautique et militaire. À l’opposé d’une histoire événementielle, le parti pris cherche ainsi à diversifier les angles d’approche (technique, industriel, sociétal, anthropologique, mémoriel, etc.), mettant en lumière les multiples dimensions d’une bataille qui inaugure une nouvelle ère de l’histoire des conflits au XXe siècle. Investie d’un rôle à la fois politique et psychologique, annihilant la limite traditionnelle entre le front et l’arrière, l’arme aérienne s’affirme, à Verdun, comme un puissant instrument de la totalisation de la guerre.

Articulé autour de deux pièces emblématiques – le Nieuport XI, premier avion de chasse français produit en masse, et la voiture de sport de Georges Guynemer – , le parcours met en confrontation, pour la première fois, des objets et des documents majeurs grâce aux prêts consentis par de nombreuses institutions : tenues de vol, comptes rendus d’opérations, photographies aériennes, affiches et revues illustrées témoignent d’une rupture qui bouleverse non seulement les tactiques et les stratégies militaires, mais aussi le quotidien des civils, désormais exposés aux bombardements aériens.

Source: Site du Musée de l’Air et de l’Espace

Informations pratiques

Du 15 octobre au 29 janvier 2017
Horaires : 10h à 17h, fermé le lundi

Tarifs :
Visite libre : 7€ / réduit 4€ (hors scolaires )
Visite guidée (sur réservation) : 14€ / réduit 11€ (hors scolaires)

(1 commentaire)

  1. Je ne peux qu’approuver cette exposition de ce volet essentiel d’une victoire extraordinaire.

    Le Bébé Nieuport a bien été la clé qui a permis à Pétain de “retrouver la vue” sur le champ de bataille, tout en établissant notre maîtrise de l’Air.

    Je regrette juste que cette exposition n’ait pas été lancée au moment où tous les médias parlaient de la Bataille de Verdun, donc le 21 Février (centenaire de l’offensive Allemande) ou le 26 Février (centenaire des 2 premières victoires de Navarre à Verdun).

    Si quelqu’un me dit que l’on a été pressé par le temps, j’aurais bien du mal à le croire, vu qu’un centenaire peut se préparer quelques années en avance ;-).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.