Décès du Lt. Col. Robert Hite, l’un des derniers Doolittle Raiders

(U.S. Air Force photo/Tech. Sgt. Jacob N. Bailey)

(U.S. Air Force photo/Tech. Sgt. Jacob N. Bailey)

Le Lt. Col. retraité Robert Hite, l’un des derniers survivants du raid de Doolitlle sur le Japon en 1942, est décédé le 29 mars à son domicile, à l’âge de 95 ans. Hite était le copilote du 16e appareil du raid, baptisé “Bat out of Hell”.

Hite fut capturé par les troupes japonaises en Chine après le raid et fut emprisonné à Shaghaï pendant 40 mois. Pendant cette période, il fut placé en isolement, torturé et affamé jusqu’à sa libération le 20 août 1945. Il resta en service actif jusqu’au 30 septembre 1951.

Pendant la guerre de Corée, Hite revint en service actif et servit à l’étranger avant de retrouver à nouveau la vie civile en novembre 1955. Il a été décoré de la Distinguished Flying Cross, le Purple Heart avec palme, et de l’ordre chinois de Pao Ting. Hite, ainsi que les 79 autres membres du raid, ont également reçu la médaille d’or du Congrès américain, qui sera présentée le 15 avril.

Le décès de Hite ne laisse plus que deux survivants du raid: le Lt. Col. Richard Cole, copilote de Doolittle à bord de l’appareil n°1, et le SSgt. David Thatcher, ingénieur-mitrailleur du n°7.

Source: Air Force Magazine

(1 commentaire)

  1. Encore une fois : Quel bonhomme et quelle vie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.