Juin 19 2012

Mont-Agel, Sentinelle du ciel (M. Miglior)

En Juillet 2012 la Base Aérienne 943 du Mont-Agel fermera ses portes. Visible de presque toute la côte d’Azur, surmontée de deux coupoles qui accrochent le regard et restent mystérieuses pour beaucoup, c’est une installation militaire névralgique dévoilée ici pour la première fois. Pièce maîtresse du dispositif de surveillance du ciel, c’est aussi l’extrémité sud de la Ligne Maginot. Son passé, de la préhistoire à nos jours, est riche d’événements et d’anecdotes – comme le tournage du film Les Chevaliers du Ciel en 2004 – qui passionneront autant les habitants de la région que les spécialistes des questions de défense et les férus d’aviation militaire.

L’auteur, le colonel Marc Miglior, a commandé le centre de détection et de contrôle du Mont-Agel de 2001 à 2004. Originaire de la côte d’Azur, il a été fasciné, dès l’enfance, par la beauté du site. Après 3200 heures de vol dont 75 missions au combat, il est aujourd’hui en congé du personnel navigant.

Ce livre, édité par Marine Éditions, est disponible sur Internet et dans toutes les librairies. Il est vendu au profit des œuvres sociales de l’Armée de l’Air (Fosa). Son format est de 297 x 233 mm (Reliure cartonnée), et il compte 160 pages. Prix 49 euros. ISBN: 978-2-35743-111-9

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :