«

»

Nov 06 2011

La Bretagne bombardée (E. Rondel)

Rennes, 17 juin 1940, la Luftwaffe bombarde la gare, bilan près de 1 000 victimes. Le même jour, au large de Saint-Nazaire, le Lancastria est bombardé et coulé avec plus de 5 000 passagers. Ces deux raids meurtriers furent les premiers d’une longue liste qui, en quatre ans de guerre, ruinèrent les plus grandes villes de Bretagne : Brest, Lorient, Saint-Nazaire, Nantes, Rennes, Saint-Malo, Morlaix, mais aussi touchèrent et endeuillèrent des dizaines de villes moyennes et de bourgs.

Aux Allemands, succédèrent les aviateurs anglais de la Royal Air Force puis ceux de la 8e Air Force américaine qui, à partir de l’automne 1942 se chargèrent d’anéantir les bases sous-marines de Lorient, Saint-Nazaire et Brest en les pilonnant quasiment tous les jours et toutes les nuits, laissant des centaines de victimes, détruisant des milliers de bâtiments et jetant autant de réfugiés sur les routes.

Puis ce furent des millions de tracts jetés dans les campagnes, des parachutages d’armes et les terribles opérations de mitraillages de ponts, de trains, de routes, de ports et de centrales électriques au moment du Débarquement, et enfin les supports aériens des troupes au sol en août et septembre 1944. Si la population civile paya au prix fort sa libération, plusieurs dizaines d’avions s’écrasèrent sur le sol de la Bretagne ou sur les côtes et des centaines d’aviateurs périrent ou furent capturés par l’ennemi.

Détails sur le produit

  • Relié: 255 pages
  • Editeur : Ouest & Cie Editions (11 octobre 2011)
  • Collection : OUEST & CIE EDI
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2364280079
  • ISBN-13: 978-2364280076

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :