“Chuck” Yeager nous a quittés

Brigadier General Charles "Chuck" Yeager (Photo US Air Force)

Brigadier General Charles “Chuck” Yeager (Photo US Air Force)

Le célèbre pilote d’essais Charles “Chuck” Yeager est décédé à Los Angeles lundi 7 décembre. Il était âgé de 97 ans.

As sur P-51 Mustang et pilote d’essais, Yeager était surtout connu pour être le premier homme à passer le mur du son, le 14 octobre 1947 sur Bell X-1. Le livre “L’étoffe des héros” de Tom Wolfe et son adaptation cinématographique firent de lui un personnage mondialement connu et admiré.

Nos pensées et nos prières s’adressent à la famille et aux proches de “Chuck” Yeager.

Extrait de sa biographie sur le site de l’US Air Force:

General Yeager est né en 1923 à Myra, en Virginie Occidentale. Il s’engage dans l’Army Air Corps en septembre 1941 et devient  officier pilote en mars 1943 à Luke Field, en Arizona.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Yeager se distingue en combat aérien au-dessus de la France et de l’Allemagne en abattant 13 appareils ennemis, dont cinq en une seule mission et un chasseur à réaction Messerschmitt Me 262. Le 5 mars 1944, il est abattu au-dessus de la France occupée et parvient à rallier l’Espagne avec l’aide de la Résistance.

Il revient aux USA en février 1945 et devient instructeur de vol. En juillet 1945, il est affecté à Wright Field dans l’Ohio et effectue ses premiers vols d’essais. Il sera choisi pour faire partie des premiers pilotes du Bell X-1 à Edwards Air Force Base, où il servira de décembre 1949 à septembre 1954.

Le General Yeager fit la une des journaux du monde entier le 14 octobre 1947 lorsqu’il devint le premier homme à franchir le mur du son. Il devint également le premier homme à atteindre Mach 2,5 en palier à bord du Bell X-1A le 12 décembre 1953. En1952, il suivit les cours du Air Command and Staff College.

De retour en Europe en 1954, il prend le commandement du 417th Fighter Squadron à Hahn Air Base, en Allemagne de mai 1955 à avril 1956.

Après son retour aux USA, il est affecté au 413th Fighter Wing à George Air Force Base en Californie, et en avril 1958 prend le commandement du 1st Fighter Squadron.

En 1961 , il étudie au Air War College de  Maxwell Air Force Base, dans l’Alabama puis en juillet 1962 devient le commandant de l’Aerospace Research Pilot School, où sont formés tous les astronautes militaires.

En juillet 1966, il prend le commandement du 405th Fighter Wing à Clark Air Base, aux Philippines, et effectuera 127 missions de combat au Vietnam.

Il commandera ensuite le 4th Tactical Fighter Wing à Seymour Johnson Air Force Base, en février 1968 et emmène son unité en Corée durant la crise du Pueblo. En juillet 1969 il devient commandant en second de la  Seventeenth Air Force, dont le QG est basé à Ramstein Air Base, en Allemagne. En janvier 1971, il devient le représentant de la défense américaine au Pakistan.

Ses décorations comprennent la Distinguished Service Medal, Silver Star with oak leaf cluster, Legion of Merit with oak leaf cluster, Distinguished Flying Cross with two oak leaf clusters, Bronze Star Medal with “V” device, Air Medal with 10 oak leaf clusters, Air Force Commendation Medal, Purple Heart, Distinguished Unit Citation Emblem with oak leaf cluster et le Air Force Outstanding Unit Award Ribbon, Il a effectué plus de 10,000 heures de vol sur 155 types d’appareils militaires différents.

Il reçut le MacKay Trophy et le Collier Trophy en 1948, et le Harmon International Trophy en 1954.

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Germain ZAMORA sur 8 décembre 2020 à 19 h 40 min
    • Répondre

    Quel grand homme……

    • Philippe Seillierphil@gma sur 8 décembre 2020 à 22 h 37 min
    • Répondre

    Respect et salutations Monsieur ! …
    Vos fans ne vous oublieront pas…

    • Philippe Seillier sur 8 décembre 2020 à 22 h 38 min
    • Répondre

    Respect et salutations Monsieur ! …
    Vos fans ne vous oublieront pas…

    • Robert Jeantrelle sur 9 décembre 2020 à 10 h 48 min
    • Répondre

    Bonjour , sur d’autres médias , il a été affecté sur la base de Toul-Rosières en France, de juillet 1956 à juillet 1957. Cordialement .

    • Jacques BOUZID sur 10 décembre 2020 à 8 h 55 min
    • Répondre

    Un nom illustre de la Grande Histoire de l’Aviation ! C’était le dernier !!!! qu’il repose en paix !!!

    • TRONCY sur 16 décembre 2020 à 14 h 39 min
    • Répondre

    Je me demandais s’il allait atteindre les 100 ans.. Pour son copain Bud Anderson du 357th fighter group, c’est encore possible.
    Quelle belle carrière; beaucoup d’autres pilotes de guerre ou d’essai même n’ont pas eu cette chance..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.