«

»

Avr 25 2012

Jacques Noetinger †

Nous apprenons le décès de Jacques Noetinger, survenu le 21 avril 2012. Jacques Noetinger était un personnage éminent de l’aviation française: observateur puis pilote lors de la seconde Guerre Mondiale, instructeur, photographe,  pilote de meeting, journaliste et écrivain, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace, Officier de la Légion d’Honneur, décoré de la Médaille Aéronautique…

Noetinger est à l’origine du nom de la « Patrouille de France », qu’il « inventa » lors d’un meeting à Maison-Blanche en Algérie.

Une biographie de Jacques Noetinger est disponible sur le site du Musée de l’Air et de l’Espace.

(3 commentaires)

  1. Delfino B.

    Une très grande perte pour nous tous passionnés d’aviation !

    Au revoir Jacques Noetinger…

    Bernard

  2. Guy-Marie Bégon

    Hommage à un pilote quelconque… celui qui a, entre autres, donné son nom à la « Patrouille de France ».
    Il est parti rejoindre quelques-uns de ses amis, des pilotes de légende, ceux qui ont fait l’aviation, qui ont vécu passionnément cette aventure fabuleuse, qui ont su aussi la raconter, avec une humilité qui n’a d’égale que leur gentillesse et leur compétence.

    Il était mon cousin, mais surtout un homme que j’admirais profondément; il m’a laissé beaucoup de merveilleux souvenirs, parmi lesquels mon baptême de l’air dans son avion, un meeting aérien en VIP à Avord quand j’avais 15 ans; mais aussi des peintures et des dessins dont je suis le bienheureux détenteur.

    Ceux qui l’ont croisé n’oublieront pas l’humour, la passion, la générosité et le talent de ce « pilote quelconque » : à son actif, plus de 8000 heures de vol sur des dizaines d’appareils différents; mais aussi conférencier, dessinateur et écrivain; plusieurs fois arrière grand-père.

    Qu’il repose en paix dans ce domaine qu’il affectionnait tant : le ciel.

    Au revoir Monsieur Jacques Noetinger.

  3. C. Tournemine

    J’ai eu dans le passé la grande chance de rencontrer Jacques Noetinger à l’Association « Notre Dame des Ailes » il écrivait dans la revue des articles d’une foi profonde et éblouissante… j’ai aussi correspondu avec lui lors d’achat de ses livres, si agréables à lire et techniquement splendides.
    Ce n’est qu’un au revoir, Jacques, Guynemer, Mermoz, Saint-Ex vont avoir tant de joie à discuter avec toi !

    Merci à l’Echarpe Blanche d’avoir publié et salué ce départ, et à Bernard de l’avoir souligné…….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :