Royaume-Uni: le Spitfire Mk IX BS410 a effectué son premier vol

Le Vickers-Supermarine Spitfire Mk IX BS410 à Biggin Hill le 8 avril à l’atterrissage ( Photo © Mike Bannister/Instagram @mikebannisterphotography pour LEB )

Vendredi 8 avril, à Biggin Hill au Royaume-Uni, Peter Kynsey a procédé au premier vol du Vickers-Supermarine Spitfire Mk IX BS410 immatriculé G-TCHI.

Reconstruit en biplace par la société Biggin Hill Heritage Hangar, dirigée par Peter Monk, ce Spitfire appartient au britannique Martin Phillips, qui possède et fait voler le Spitfire Mk IX RR232.

Construit à l’usine de Chattis Hill dans le Hampshire, avec le numéro constructeur 6S/200618, le BS410 a été pris en charge par la Royal Air Force à la fin de 1942 par le No 315 (Polish) Squadron basé à RAF Northolt et reçu les codes PK-E. Parmi les nombreux pilotes qui ont volé aux commandes du BS410, on peut citer le futur as américain Francis ‘Gabby’ Gabreski, d’origine polonaise par ses parents et affecté au No 315 Squadron à cette époque.

Le 13 mai 1943, le BS410 était piloté par le Flight Lieutenant Piotr Kuryllowicz, escortant des B-17 qui attaquaient l’usine Potez de Méaulte. Abattu durant un combat aérien contre des Bf 109 et des Fw 190, Piotr Kuryllowicz parvint à se parachuter et fut capturé par les Allemands. Il resta prisonnier jusqu’à la fin de la guerre. Le BS410 s’écrasa à Occoches, près d’Amiens.

En 2005, le français Pierre Ben et son association Somme Aviation 39-45 entreprirent de retrouver les restes du BS410, entreprise qui fut couronnée de succès le 11 décembre 2005 avec la découverte de fragments de fuselage et les restes du moteur Merlin.

En 2007, Martin Phillips a récupéré l’identité du BS410 pour son nouveau fuselage construit par la société Airframe Assemblies de Steve Vizard.

Piotr Kuryllowicz et Pierre Ben vu ici chez Airframe Assemblies avec le BS410 ( Photo © Pierre Ben pour LEB )

En mai 2009, Piotr Kuryllowicz, qui vit toujours au Canada, eut la chance de retrouver ‘son’ Spitfire et de pouvoir une nouvelle fois s’asseoir aux commandes de son avion.

Le Spitfire IX BS410 dans les ateliers de BHHH en juillet 2017 ( Photo © Jean-Pierre Touzeau pour LEB )

Depuis cette date, le BS410 a été reconstruit graduellement jusqu’à son nouveau premier vol qui est intervenu cette semaine.

Le Vickers-Supermarine Spitfire Mk IX BS410 à Biggin Hill le 8 avril juste avant son décollage ( Photo © Mike Bannister/Instagram @mikebannisterphotography pour LEB )

Le BS410 porte les couleurs qui étaient les siennes lors de son dernier vol avec le Squadron 315 le 13 mai 1943.

L’emblème du No 315 Squadron a été fidèlement reproduit ( Photo © John Sanderson pour LEB )

On compte désormais 70 Spitfire en état de vol dans le monde, dont 12 biplaces.

L’Echarpe Blanche tient à remercier Mike Bannister, John Sanderson, Pierre Ben et Jean-Pierre Touzeau pour avoir donné leur accord pour la publication des photos publiées dans cet article.

 

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Marc Lecocq sur 9 avril 2022 à 18 h 13 min
    • Répondre

    Gee Bee, un grand merci pour cette publication ! Encore un Spitfire de plus en état de vol. Bonne question : combien y en a-t-il actuellement ? Qui pourrait répondre ? Peter Arnold ?

  1. Bonjour Marc, comme indiqué à la fin de l’article: on compte désormais 70 Spitfire en état de vol dans le monde, dont 12 biplaces

  2. Encore une « Sa Majesté » de plus ! Féérique !

  3. J’espère qu’ils ne vont pas convertir en biplaces, les Spitfire Mk I, II et V…

    • Marc Lecocq sur 10 avril 2022 à 21 h 08 min
    • Répondre

    Mais bon sang mais c’est bien sûr, l’Echarpe Blanche peut tout simplement répondre à cette question. Merci Gee Bee et aussi à ces contacts.

    • Merlin75 sur 10 avril 2022 à 22 h 42 min
    • Répondre

    Quel part du BS410 original y a t’il dans ce Spitfire ( à part la plaque constructeur ) ?

Répondre à Marc Lecocq Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.