Le Swordfish W5856 revole au Royaume-Uni


La collection anglaise Navy Wings a annoncé le retour en vol du Fairey Swordfish Mk I W5856 immatriculé G-BMGC le 2 septembre dernier.

Il s’agit du premier Swordfish à voler sous immatriculation civile depuis les années 60 au Royaume-Uni et le seul exemplaire en état de vol dans le monde actuellement.

L’avion était resté immobilisé ces dernières années suite à des problèmes rencontrés avec le moteur Pegasus.

Des analyses sont actuellement en cours afin de confirmer le bon fonctionnement du moteur et ainsi permettre l’obtention du permis de vol définitif.

La collection Navy Wings, qui comprend entre autre un Sea Fury FB.11, un Chipmunk ainsi que deux autres Swordfish en cours de restauration est une oeuvre de charité qui fonctionne seulement grâce aux dons des bienfaiteurs.

Vous pouvez retrouver des informations sur leur site: Navy Wings

L’Echarpe Blanche would like to express its sincere thanks to Lee Howard for the use of the image used in this article.

 

3 Commentaires

    • Marc Lecocq sur 19 septembre 2021 à 20 h 51 min
    • Répondre

    Enfin un autre warbirds biplan en état de vol. Espérons que l’on pourra voir enfin voler le Fiat CR.42 de The Fighter Collection comme les pièces manquantes au niveau motorisation seraient en fabrication selon les plans réalisés par Michael Carlson à partir du Fiat CR.42 suédois.

  1. Tout se passe apparemment très bien. Mais j’admire les aviateurs-marins qui ont piloté cette machine pour attaquer les croiseurs de bataille Allemands lorsqu’ils rentrèrent vers leur Vaterland !

    • Marc Lecocq sur 20 septembre 2021 à 9 h 16 min
    • Répondre

    Une question me viens à l’esprit suite à une conversation lors de ma visite au musée à Yeovilton : y-a-t-il toujours des bouteilles de whisky rangées dans la torpille et qui seraient vendues aux enchères tous les ans au profit de l’association ?

Répondre à Drix Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.