Le Cercle des Machines Volantes veut construire un Latécoère 28

latéLe Cercle des Machines Volantes, à Compiègne, envisage de construire un Latécoère 28, avion légendaire de l’Aéropostale.

Avec le support de la Fondation Latécoère, le CMV a numérisé la liasse très complète de plans d’époque de l’avion et a commencé la modélisation 3D ainsi que la fabrication des premières pièces telles que le tableau de bord équipé de tous ses instruments d’origine. L’avion sera motorisé par un moteur V12 Hispano-Suiza, du même type que celui qui équipait alors la machine.

L’avion de 19,25 mètres d’envergure capable de transporter 8 passagers sur 1000 kilomètres à la vitesse de 220 km/h verra le jour grâce aux compétences diverses dont disposent les membres du CMV et avec l’aide des partenaires spécialisés dans différents domaines. En effet, parmi les nombreux partenaires du projet se trouvent des sociétés industrielles, universités et fondations, dont la Fondation Latécoère, l’Université de technologie de Compiègne, l’IUT de Cachan.

Plus d’informations sur le site du Cercle des Machines Volantes.

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est une nouvelle épatante, le Laté 28 a été une remarquable réussite, au point d’être accepté après modifications (Laté 29) par la Marine pour constituer des unités de torpillage !

  2. le Cercle des Machines volantes n’a, hélas, fait aboutir à ce jour aucun des projets précédents, pourtant de bien plus petite taille

      • jailemanche on 16 septembre 2015 at 10 h 02 min
      • Répondre

      méchanceté gratuite …. veuillez vous renseigner avant de critiquer le formidable travail de CMV

      • Patrick PIERRE-PIERRE on 16 septembre 2015 at 17 h 30 min
      • Répondre

      Bonjour Flyrelax, pourriez-vous, SVP, nous préciser de quel projet non aboutie de CMV vous parlez ?

    • flyrelax on 16 septembre 2015 at 20 h 12 min
    • Répondre

    le Jodel, toujours pas bougé depuis 5 ans….
    le MS230 qui n’a quasiment pas volé depuis son achat il y a dix huit mois, on découvre aujourd’hui des problèmes….
    le Stampe qui vient enfin de tourner après un long sommeil et n’a pas encore volé…
    le Mauboussin qui reste un voeu pieux…
    seuls les projets de restauration personnels des fondateurs ont, quand à eux, progressé pour aboutir, si l’on regarde bien

      • Patrick PIERRE-PIERRE on 17 septembre 2015 at 8 h 25 min
      • Répondre

      Bonjour,
      Je suppose que vous êtes proche de l’association ou un ancien proche. Le gros problème dans les associations c’est que les bénévoles finissent par croire qu’ils sont propriétaires des machines sur lesquelles ils travaillent (ou pas !). Donc, je comprends que lorsque leurs bijoux est momentanément mis de coté c’est la crise ! Le Jodel n’est pas une machine très rare, pas d’urgence à le mettre en état de vol, pour les autres, il faut le temps au temps ! Surtout avoir du budget, et aussi connaître le statut de chaque machine, propriétaire(s), but recherché, etc. Je crois qu’un particulier confiant son avion à une association dans l’espoir de voir celui-ci remis en état de vol aux frais de la princesse, et sans travailler dessus, se trompe d’adresse !
      Avez-vous travaillé sur ces machines ?

    • flyrelax on 17 septembre 2015 at 8 h 48 min
    • Répondre

    les deux seules machines remises en parfait état de vol par l’association sont celles du président et du trésorier, son MS181 ne boudons pas notre plaisir, est très beau

    lancer un nouveau projet pharaonique , qui risque d’ailleurs de connaitre le même sort que les autres, est une forme de fuite en avant….. et de chasse aux subventions plus qu’une aventure aéronautique

    finissons d’ abord les machines existantes, mettons en parfait état de vol le MS230 acquis à prix d’or aux USA fin 2013, il a fallu 18 mois pour identifier ses problèmes techniques

    • Patrick PIERRE-PIERRE on 17 septembre 2015 at 10 h 34 min
    • Répondre

    Bonjour Flyrelax,
    Pourquoi vous cachez-vous derrière un pseudo ? Etes-vous un ex proche du CMV ? Si oui, pourquoi êtes-vous parti ?
    Avez-vous des compétences techniques vous permettant de juger du travail des autres ? Pouvez-vous me montrer un projet fini sur lequel vous auriez travaillé de vos mains et avec votre argent ?

    • flyrelax on 17 septembre 2015 at 10 h 54 min
    • Répondre

    j’ai participé financièrement à plusieurs reprises, (et dispose d’attestations Cerfa pour le prouver) au projet MS230 , avec le succès que l’on sait… cela me classe sans nul doute dans les proches, les membres dirais-je même, de l’association

    ce MS230 très couteux n’a quasiment jamais volé faute d’avoir bénéficié, sur le plan mécanique, de soins appropriés :

    il a loupé le meeting 2015 qui aurait du être à sa gloire

    pour des raisons qui me sont propres je tiens à mon anonymat

      • Patrick PIERRE-PIERRE on 17 septembre 2015 at 12 h 04 min
      • Répondre

      Vous avez fait le choix de critiquer assez brutalement l’association plutôt qu’œuvrer de l’intérieur de façon à faire aboutir le projet ou le faire évoluer. Critiquer est une position facile !
      Restez anonyme et comme ça vous pourrez recommencer dans une autre association !

    • jailemanche on 17 septembre 2015 at 12 h 02 min
    • Répondre

    @flyrelax

    merci d avoir participé au projet MS230 , connaissant l équipe du CMV , cette belle machine finira bien par voler des que possible .

    nous sommes ici entre passionnés
    cordialement

    • flyrelax on 17 septembre 2015 at 12 h 17 min
    • Répondre

    @Patrick ; tout a fait d’accord avec vous :

    j’ai hélas tenté pendant de nombreuses années d’oeuvrer, de l’intérieur, comme beaucoup de membres aujourd’hui démissionnaires, pour faire évoluer en bien cette association et mettre fin à certaines lacunes, au demeurant rien de grave , pour faire décoller ”nos” avions :

    ce fut pour nous tous un échec … et nous sommes partis, ce qui inclut un des fondateurs !

    . dans le petit monde de l’aérien ”ancien” tout le monde se connait et mon pseudo, j’en suis persuadé, ne trompe personne : je pense donc tourner la page

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.