«

»

Juil 13 2017

Le meeting de Lens n’aura pas lieu

Le meeting aérien de Lens, prévu les 9 et 10 septembre prochains, n’aura pas lieu. L’organisateur a décidé de jeter l’éponge, les surcoûts liés aux contraintes de sécurité étant notamment trop élevées.

Plus d’infos sur ce sujet sur AeroVFR

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. olivier

    Quelle honte ! Pour nos amis canadiens, bravo l’image !!!
    Attention, les organisateurs ne sont pas visés…j’imagine leur déception…
    « la Région n’a pas suivi pour permettre la tenue de cet événement commémoratif, international et au programme prévisionnel à la hauteur de sa réputation… »
    Rappelez-moi pour qui voter la « prochaine fois… »
    Maintenant, peut-être faut-il prévoir une participation financière du public pour ce genre d’évènement (5 ou 10 euros – mais pas plus…- ) ?
    Respect aux organisateurs que je comprends tout à fait…

  2. Keller

    Le principe fondamental qui blesse est la note salee demandee a tous les organisateurs de meetings pour la securite . Ceci va tuer tous les petits meetings et apparemment commence a sabrer les gros meetings egalement. Je suis loin d’etre convaincu de l’efficacite (ou meme de la necessite) de cette securite renforcee, mais note que les reunions de football ne semblent pas en danger de disparaitre pour autant. Le gros probleme est l’attitude des prefets et sous-prefets ainsi que toute cetta administration qui se couvre. Bientot toutes manifestations publiques seront interdites, plus de feux d’artifice, plus de bal populaires et adieu a notre honneur.
    Nous donnons un tres mauvais exemple a nos jeunes et projetons ainsi une image de sans couil…s a cause de ceux qui nous gouvernent. On se croirait revenu au temps de Vichy et de l’occupation. Pas belle la France.

  3. corbel

    On est un pays de nullité au niveau des autorités, qu’elles soient gouvernementales ou aériennes, on va tuer toutes formes de volontés
    dans l’organisation de meeting ou autre. Quand je vois qu’on accepte pas la Red Bull Race en France alors que cela se fait dans tous les pays européens, dans toutes capitales, ça montre le niveau. L’Angleterre pour le coup est vraiment un pays génial pour ça, là-bas, pas de barrières, ça vole et c’est tout.

  4. GERMAIN

    Quel dommage. Quelle erreur……Nous sommes en train de perdre nos racines……….du ciel..

  5. Gaetan

    Hello

    Ben j’ai exactement le meme sentiment que vous. Nous vivons dans le pays qui est le deuxieme avionneurs au monde après les USA et oui quand meme c’est pas rien. Mais il n’y a aucune volonte des politiques a n’importe quel niveau pour faire vivre les fete aeriennes. Les plateaux s’appovrissent d’annee en annee faute de financement cela devient tres triste. On voit des hopitaux de campagne sur les meetings et ne parlont pas des cruchots avec par balles et fusils d’assauts et un barrierage digne des prisons des hautes securites. L’organisation d’un meeting est tellement lourd et couteux que je comprends le decouragement des organisateurs. Les politiques du plus bas niveau en allant au plus haut si tente qu’il y ait un haut niveau mdr n’ont aucune volonte de preserve le patrimoine aeronautique francais qu’il soit volant ou statique. La preuve par A+B. La France a vendu 65 mirage F1 en etat de vol aux USA pour peanuts 25 millions d’euros Alors que l’Argentine proposait 60 millions d’euros. Le second est l’appel d’offre fait par L’Etat pour l’enlevement et la destruction de 200 appareils de Chateaudun. Alors que pas mal de personnes aimerait recuperer des pieces pour les retraiter et faire vivre l’ame des appareils qui ont servi a defendre la France Durant plusieurs des dizaines d’annees (je fais parties de ce type de personnes). Il y a une paranoia dans l’armee de l’air qui est affolante enfin bref je ne m’appelle pas Agnes Crespin et surtout je ne connais pas de 3 ou 5 etoiles) je suis oblige de courir le bon coin. Il suffit de traverser le Channel pour voir a quel point le patrimoine aeronautique est sauvegarde le step superieur est les USA ou le patriotisme est tres fort et les personnes qui ont des millions de dollars sont nombreuses Kermitt weeks par exemple. L’aeronautique francaise est tres parafoxal est de plus en plus triste. Enfin bon la mort des meetings semble s’ammorcer petit a petit

    Gaetan

  6. Eric

    J’ai cru ,l’année dernière,que nous avions touché le fond de la bêtise qui tue les meetings aéronautiques et autres manifestations aériennes. Et bien non, la connerie n’a pas de fond, et à chacun d’y rajouter une couche supplémentaire pour encore plus dissuader les amateurs et photographes de s’y rendre
    La liste des interdictions augmente de mois en mois ( pas de glacière, pas de monopode, sac de 10l maximum, interdiction des appareils argentiques, boissons dans des sacs transparents,….etc ).
    On fait même démonter les objectifs des boîtiers ( comme ça vous avez gagné, le capteur est pourri de poussières )!
    Bilan: vous passez 3h au filtrage ( contrôle des sacs, chien renifleur d’explosif, détecteur de métaux, palpation, vidage du sac sur table pour revue détaillée ). Bref, vous arrivez sur le Tarmac, énervé, et là, la gueule!
    Les avions sont planqués derrière des Km de double barrière bien serrées sur les appareils avec la rubalise ( elle doit être gratuite ) qui vole au vent.
    Bilan: c’est devenu chiant et très cher, car les autorités oublient que les gens se déplacent de loin et assument en plus, les frais d’hébergement, de transport, les repas pour en prendre plein les yeux.
    Je veux bien que les mesures de sécurité soient renforcées, mais que cela ne devienne pas de la paranoîa aigue.
    Ils ne prennent pas conscience qu’ils tuent en même temps toutes les associations et bénévoles qui sauvegardent notre patrimoine aéronautique et qui ont la fierté de présenter leur travail au cours de ce type de manifestation. Ce sont les travailleurs de l’ombre, les petites mains de nombreux passionnés.
    Qu’ils fassent pareil pour les vide grenier, les fêtes de village,les fêtes nautiques, les plages et sous peu les JO, et on ira au bilan de la chute économique.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :