«

»

Jan 01 2013

Serge Maigrot †

Le Tiger Moth F-AZTM (Photo Geoff Collins (CC BY-NC-ND 2.0))

Le Tiger Moth F-AZTM (Photo Geoff Collins (CC BY-NC-ND 2.0))

C’est avec tristesse que j’apprends sur le blog Passion pour l’Aviation de Xavier Cotton la disparition de Serge Maigrot:

Je viens d’apprendre une bien triste nouvelle, Serge Maigrot (83 ans) nous a brutalement quitté en cette fin d’année. Toute personne ayant croisé Serge au moins une fois dans sa vie, ne pourra jamais oublier cette figure rémoise du monde de l’aéronautique. Quand vous le rencontriez sur l’aérodrome de Reims-Prunay où il venait encore régulièrement, ce pilote toujours souriant aux 16 000 heures de vol savait rester modeste et n’était jamais avare d’une bonne blague. Ancien pilote professionnel d’avion et d’hélicoptère (SAMU), mais aussi instructeur et amateur d’avions de collection, il prenait plaisir à discuter avec vous d’anecdotes aéronautiques, mais aussi de son De Havilland Tiger Moth  (F-AZTM) qui fut un temps le seul en état de vol en France. Son épouse Marie France et lui avaient restauré ce DH-82 dans un grand soucis d’authenticité, avec notamment un moteur qui se lance  toujours à la main. Il souhaitait que ce Tiger Moth (F-AZTM) ayant servi d’avion d’entraînement dans la Royal Air Force de 1942 à 1946 reste aux normes anglaises de l’époque : ni roulette de queue, ni freins.

Tous ses amis sont dans la peine et pensent à Marie-France.
Un dernier hommage sera rendu à Serge mercredi 2 janvier à 14 heures en l’église de Cernay-lès-Reims.
Xavier a bien raison quand il dit qu’il s’agit d’un personnage qu’on n’oublie pas. Je n’ai rencontré Serge Maigrot qu’une seule fois, lors d’un meeting. Il avait apprécié mes profils de Tiger Moth et nous en avions parlé. Je lui avais demandé s’il connaissait le Tiger Moth aux couleurs françaises car je cherchais des renseignements à son sujet. Il avait éclaté de rire en disant: « Si je le connais? C’est le mien! ».
Mes pensées vont vers la famille et les proches de Serge Maigrot. Nous ne l’oublierons pas.

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. prillieux

    tiens le coup ma cousine accroche toi quand tu piloteras il ne seras jamais loin de toi et tu sauras releve le defi et continuer son oeuvre bis marie france_ veronique

  2. frich laurence (boulangerie)

    Tout le personnel de Carrefour a été très attristé à l’annonce du décès de votre mari.
    Ses blagues et son rire vont nous manquer, il faisait partie des clients auxquels on s’attache et
    je vous présente mes sincères condoléances.
    Il est parti trop vite pour son dernier vol, s’il était petit par la taille c’était un GRAND MONSIEUR.
    Cordialement;
    laurence

  3. Verliac
  4. Pierre BOULEAU

    Serge, depuis les années 60, avec ton humour d’une rare finesse, ta gentillesse extrème,
    tes très grandes compétences aéronautiques…..
    tu as laissé en moi tellement de bons souvenirs, de rigolades, etc. …..
    Nous nous retrouvions souvent aussi, avec Alain, sur les brocantes, à celui qui trouvera le premier « le trésor » aéronautique ou TSF !
    Ah ! c’était le bon temps !
    Mes très bons souvenirs aussi à Marie France que j’embrasse très fort.
    Pierre

  5. Yves Blanchard

    Ce matin, j’ai appris avec stupeur par mon collègue de travail originaire de Reims le décès d’un ami de longue date de mon père. Je suis très peine et attristé pour lui et sa femme merveilleuse qui porte le même prénom que ma mère. Je l’ai très bien connu quand j avais une vingtaine d’années et j’ai souvent participé avec lui aux meetings aériens et volé plusieurs fois dans son petit cesnna. J’ai aussi eu un grand honneur d’avoir volé dans son fameux Tiger Moth avec Marie-France. j’ai passé des moments inoubliables avec ce couple exceptionnel d’aviateur d’une très grande générosité et aussi d’une modestie incroyable ! Si je me ne trompe pas, il est très affligeant que Serge n’ait pas reçu une distinction la grande médaille de l’aéronautique malgré ses exploits et professionnalisme hors pair. C’est un vrai aviateur équivalent à saint Exupéry qui aime passionnément son métier et l’histoire de l’aéronautique. C’est aussi un excellent bricoleur et mécanicien. Je lui dois beaucoup pour m’avoir découvert la passion de la mécanique et la physique. Mes pensées vont à Marie-France que j’embrasse très fort et espère bientôt la revoir.

    1. Desnier roger

      Bonjour , yves ,je pense que j’ai connu votre père à Achern (mécanicien RADAR avec serge) .Je me trompe ou pas?

  6. BEAURIN

    désolé de n’apprendre le décés de Serge que maintenant……c’était quelqu’un de généreux …..sensible
    je parlais souvent de lui de son expérience de sa simplicité….des blagues ….qu’il aimait répéter…..
    « je suis si petit que lorsque je marche dans l’herbe ça m’chatouille sous les bras »…..
    lorsque bloqué par le mauvais temps il a fait une place au Chipmunk à coté du tigre mou ……
    mes sincères condoléances à son épouse et ses proches….

  7. Desnier

    je confirme les commentaires de tous ceux qui l’on connu ( un homme pour moi d’une très grande valeur )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :