Sep 26 2012

1 300 visiteurs découvrent le conservatoire CANOPEE de Châteaudun

Le conservatoire CANOPEE : plus de 20 appareils préservés Lu sur le site de l’Armée de l’Air:

Les 15 et 16 septembre 2012, lors des journées européennes du patrimoine, les populations dunoise et eurélienne ont découvert un trésor caché de la base aérienne 279 de Châteaudun. Les portes du conservatoire « CANOPEE » se sont ouvertes pour le plus grand bonheur du public venu nombreux.

Une partie du patrimoine aéronautique de l’armée de l’air est précieusement conservée sur le site de Châteaudun. Plus d’une vingtaine d’appareils ayant volé sous cocardes françaises depuis les années cinquante est présente dans un hangar de près de 5 000 m2. Inauguré en 2006, le conservatoire d’aéronefs non opérationnels préservés et exposés (CANOPEE) a connu, encore cette année, un grand succès lors des journées européennes du patrimoine. Ce sont 1 300 visiteurs, toutes générations confondues, qui sont venus découvrir ou redécouvrir des aéronefs légendaires.

Lancé en 2003, le projet s’appuyait sur la volonté d’une poignée de volontaires passionnés d’aviation. C’est naturellement la base aérienne de Châteaudun qui a été choisie pour accueillir ce patrimoine unique en son genre. Elle est en effet une des seules bases françaises à avoir accueilli la quasi-totalité des différents types d’aéronefs ayant été en service dans l’armée de l’air. Le conservatoire et l’association « Les amis de CANOPEE » contribuent à mettre en valeur un pan de l’histoire de l’aviation militaire française, en restaurant quotidiennement des appareils aux histoires plus riches les unes que les autres.

Sources : Armée de l’air
Droits : Armée de l’air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :