Sep 25 2011

Bréguet 693, le « lion » de l’aviation d’assaut (Arnaud Prudhomme)

Le Bréguet 693 fut l’un des rares avions français modernes à prendre part aux combats de 1940. Malheureusement, il fut  employé en trop petits nombres, et sa doctrine d’utilisation n’était pas encore clairement définie. Cinq groupes de bombardement d’assaut en furent équipés en mars 1940. Lors de leur première mission le 12 mai 1940, seuls huit appareils sur dix-huit revinrent à leur base. Au moment de l’Armistice, 119 appareils avaient été perdus, dont 68 du fait de l’ennemi et les pertes en personnel atteignaient près de 50%. Arnaud Prudhomme présente une historique du type en 128 pages, avec photos et profils couleur à l’appui.

Présentation de l’éditeur

Dérivé de la version 690 conçu à partir de 1936, le Breguet 693 connut son baptème du feu en mai 1940 : onze avions du GBA 1/54 furent engagés dans la région de Maastricht contre les colonnes allemandes. Malheureusement la tactique d’assaut au sol employée s’avéra désastreuse, rendant les appareils particulièrement vulnérables et dix d’entre eux, décimés par la Flak, ne rentrèrent pas. Bombardier bimoteur biplace embarquant un pilote et un mitrailleur placés dos à dos, le Breguet 693 fut également l’un des premiers avions français à être équipé de la radiophonie. Comme beaucoup d’unités, les groupes d’assaut furent repliés sur l’Afrique du Nord et du fait de l’occupation allemande, le modèle ne connut pas de développement ultérieur.

Détails sur le produit

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Histoire & Collections (6 septembre 2011)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2352501946
  • ISBN-13: 978-2352501947

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :