Juin 27 2011

100 ans pour Morane et Saulnier

Création des frères Léon et Robert Morane en coopération avec leur associé Raymond Saulnier en 1911, la société Morane-Saulnier fut une de ces firmes pionnières qui naquirent du prodigieux développement de la construction aéronautique de cette époque.

Léon et Robert Morane, deux frères, étaient issus d’une famille parisienne très aisée, de même que Raymond Saulnier, leur ami d’enfance. Au début du XX siècle, Léon et Robert étaient férus d’automobile et s’y étaient fait un nom comme coureur pour l’un et comme vendeur pour l’autre. Puis Léon s’enticha d’aviation en 1909 et devint pilote pour la société Blériot. En octobre 1910, accompagné de son frère, il fut victime d’un très grave accident en tentant d’aller se poser sur le Puy de Dôme.

C’est alors qu’avec leur ami Saulnier, ingénieur diplômé de l’école centrale (ce qui se faisait de mieux avec l’Ecole Polytechnique à l’époque), ils s’associent en mai 1911 à Gabriel Borel (lui aussi dans les affaires automobiles). Les quatre associés fondèrent une société d’aviation qui fabriqua des monoplans corrigés de tous les défauts des Blériot. Leur pilote, Jules Védrines, fait merveille.

Après séparation avec Borel, Léon et Robert Morane, ainsi que Raymond Saulnier fondent en octobre la Société des aéroplanes Morane-Saulnier. Dès 1913 leur réputation est faite lorsque Roland Garros traversa la Méditerranée à bord d’un Morane-Saulnier Type H, du Nord au Sud, sans escale.

Morane-Saulnier Type H F-AZMS de l’Amicale Jean Baptiste Salis. Photo Olivier (DR).

La même année Morane Saulnier inventa l’aile parasol, et le Type AI sera le parfait exemple de la réussite de ce type de construction

Morane Saulnier AI en restauration dans les ateliers de La Ferté-Alais. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier AI de Memorial Flight. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier AI des Casques de Cuir de Cerny. Photo Olivier (DR).

Après la guerre Morane-Saulnier crée tout une lignée de monoplans parasol tel le MS-138, MS-315 (puis 317), le MS-230 pour l’entrainement et le MS-181 pour l’aviation populaire.

Morane Saulnier MS-138 des Casques de Cuir. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier MS-317. Propriété d’EADS, il est basé en Allemagne. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier MS-317 HB-RAO basé en Suisse. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier MS-317 F-BGUV basé à Cerny. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier MS-230 des Casques de Cuir. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier MS-185 de l’Amicale Jean Baptiste Salis. Photo Olivier (DR).

En 1935, la société produit le premier monoplan de chasse moderne français, le célèbre MS-406.

Morane-Saulnier MS-406 de l’Association Morane Charlie Fox basée en Suisse. Photo Olivier (DR).

Sans jamais devenir une société très importante Morane Saulnier connut pourtant d’autres succès : le MS 733 Alcyon d’entrainement, peu après la Deuxième Guerre Mondiale puis le très fameux MS Rallye, avion de tourisme quadriplace.

Morane-Saulnier MS-733 F-AZZO. Photo Olivier (DR).

Morane-Saulnier MS-760 Paris d’Armor Aéro Passion. Photo Olivier (DR).

Morane Saulnier Rallye F-BPGV. Photo Olivier (DR).

Aujourd’hui Morane-Saulnier est devenu SOCATA (célèbre pour sa lignée des remarquables avions de tourismes et d’affaires le TBM) puis Daher-SOCATA.

TBM 850 de SOCATA. Photo Olivier (DR).

(2 commentaires)

    • Daniel BACOU on 3 juillet 2011 at 18 h 56 min
    • Répondre

    A noter une journée spéciale au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget le samedi 29 octobre.
    MORANE-SAULNIER/SOCATA : 100 ANS, DOYEN DES AVIONNEURS
    Organisé en collaboration avec les associations historiques internationales, et avec la prestigieuse
    participation de la famille et de grands pionniers, ce colloque, de type grand public, retracera les
    réalisations de la société, et précisera sa contribution au développement de l’aéronautique.
    ORGANISATION
    Le colloque aura lieu au Musée de l’Air et de l’Espace (Le Bourget).
    VISITE
    Avions M-S du MAE
    EXPOSITIONS
    Exposition de l’AAPHMSS (Association des Amis du Patrimoine Morane-Saulnier SOCATA)
    L’entrée et la participation au colloque sont gratuites.
    PROGRAMME le 29 octobre 2011
    Inauguration du colloque
    Les débuts de l’aviation (Philippe Jung, AAAF)
    Le M-S L, premier chasseur au monde (Charles Claveau)
    Mon grand-oncle (Sylvie Morane-Sac)
    Les parasols écoles dans le monde entier (Charles Claveau & Christian Ravel)
    Repas libre
    Le MS 406, premier chasseur moderne français (Charles Claveau)
    Le Paris, premier avion d’affaires à réaction au monde (Philippe de Segovia)
    Le Rallye, record de production européen après-guerre (Philippe de Segovia)
    Conclusion, l’héritage de M-S (Philippe Jung, AAAF)

    1. Merci pour ces informations. Je le mentionnerai directement dans un billet!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :