«

»

juin 20 2011

Cent ans d’aviation à Compiègne

Présentation des appareils du Cercle des Machines Volantes en présence des maires de l'ARC (Photo B. Brown)

Dimanche 19 juin, les cent ans du terrain d’aviation de Compiègne ont été célébrés. C’est  sur le terrain de Corbeaulieu qu’ont lieu les premiers vols dès 1911. En 1912, un compiégnois effectue son baptême de l’air: c’est Georges Guynemer, qui deviendra quelques années plus tard le plus célèbre as français de la Première Guerre Mondiale avec 53 victoires. Après la guerre, le terrain est rendu aux cultures avant de redevenir terrain d’aviation avec le développement de l’aviation populaire dans les années 1930.

L'histoire du terrain de Compiègne-Margny était présentée sur plusieurs panneaux dans les locaux de l'aéroclub de Compiègne. (Photo B. Brown)

Lors de la seconde Guerre Mondiale le terrain n’est que peu utilisé, les Allemands préférant d’autres sites aux alentours. L’arrivée des Américains va changer les choses, et une grande piste est aménagée, permettant de recevoir la plupart des appareils en service dans l’US Army Air Force.

Après la guerre, le terrain retrouve sa vocation civile et les planeurs font également leur apparition dans le ciel compiégnois. En 1962, l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) s’installe et le site se développe considérablement au fil des années. En 2007, l’ALAT se retire car les locaux ne sont pas adaptés au nouvel hélicoptère Tigre qui doit entrer en service. L’Agglomération de la Région de Compiègne (ARC) reprend alors le terrain et les locaux, qui accueillent désormais l’aéroclub de Compiègne et le Cercle des Machines Volantes (CMV).

 

(Photo B. Brown)

Pour célébrer ce centenaire, deux stèles ont été inaugurées par Philippe Marini, maire de Compiègne, et les maires des communes de l’ARC. La première stèle a été inaugurée à la ferme de Corbeaulieu, lieu du premier terrain, tandis que la seconde est située en face de la tour de contrôle du terrain actuel. Une présentation de l’histoire très riche du terrain d’aviation de Margny-Compiègne s’est ensuite tenue dans les locaux de l’aéroclub de Compiègne, suivi d’un vin d’honneur.

 

Le Piper Cub du French Wing, bien à l'abri dans le hangar du CMV. (Photo B. Brown)

Pour l’occasion, le CMV et l’aéroclub ont également effectué des survols à plusieurs avions, et organisé un petit fly-in. Suite aux cérémonies officielles, les invités ont donc eu droit à une présentation des appareils du CMV, ainsi que du Piper Cub du French Wing venu pour l’occasion. La matinée s’est achevée sur un repas organisé par le CMV. Les membres du French Wing qui étaient invités en profitent pour remercier le CMV de leur très agréable accueil!

L'histoire très riche du terrain de Compiègne était présentée sur plusieurs panneaux tel celui-ci. (Photo B. Brown)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :